Accueil Politique RDC: fermeture des certains bureau de la Monusco, cela n’a rien avoir...

RDC: fermeture des certains bureau de la Monusco, cela n’a rien avoir avec le retrait progressif de la mission(Porte-Parole)

Twitter/Monusco

Pour  Florence Marchal porte-parole de la Mission en RDC, ce que la MONUSCO vit actuellement est uniquement lié à des contraintes budgétaire, lié au fait que les allocations versées par les Etats membres pour le fonctionnement de l’ONU sont en baisse depuis 2013.  Ce processus doit être déconnecté du retrait progressif de la mission », a-t-elle précisé.

La Monusco va fermer progressivement trois antennes, un site, deux sous-bureaux et deux bureaux dans le pays. L’annonce a été faite par Florence Marchal, porte-parole de la mission onusienne, au cours d’une conférence de presse à Kinshasa ce mercredi 8 mai.

Ces mesures s’ajoutent à celles qui concernent la suppression des 764 postes parmi lesquels 522 occupés par le personnel congolais. Elle a également expliqué ces décisions ne sont pas liées au départ progressif de la MONUSCO.

Ces structures employaient essentiellement un personnel congolais affecté majoritairement au soutien au processus électoral. « Le soutien au processus électoral ne fait plus partie de la résolution justifiant la présence de la MONUSCO en RDC », a expliqué Florence Marchal.

Pour rappel, les employés nationaux des bureaux Monusco concernés par la fermeture ont observés un mouvement de sit-in de deux heures durant deux jour en début de cette semaine pour exiger le départ de la Représentante spécial du secrétaire général de l’ONU et le respect de la Résolution 2463 en cours.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom