Haut-Katanga : les ETD pas encore en possession de la quote-part de la redevance minière

Haut-Katanga : les ETD pas encore en possession de la quote-part de la redevance minière

La plateforme  des organisations  de la Société Civile œuvrant sur la décentralisation  et les finances publiques  PODIFIP  en signe  vient de faire cette mise au point sur le début de la réception de la redevance minière par les  entités  décentralisées de la province du Haut-Katanga.

Ce réseau affirme contrairement au Lwalaba ou les EETD ont déjà  commencé à recevoir leur  cote  qui est de 15 % de la redevance minière, la province de Haut-Katanga tarde  à matérialiser cela.  D’abord, la  Podifip par le biais de son coordonnateur  Général Jean-Luc Kayoko explique que l’ancien gouverneur du Haut-Katanga avait tenté de détourner la redevance minière en créant une entreprise de perception, une tentative étouffée dans l’œuf par la société civile  qui en son temps avaient organisé une marche ainsi que des lettres auprès de la division des mines.

Depuis lors,  une commission est mise en place avec l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga pour permettre aux ETD de la province de s’équiper pour cette fin. Notamment  en se dotant d’un comptable et d’un préposé et aussi disposé d’un compte bancaire pour la gestion de cette quotepart de la redevance.

Pour le PODIFIP,  cette mise au point tient d’information surtout pour la population car depuis un certain temps, des folles rumeurs circulent sur un probable détournement de cette redevance dans la province.  Il n’en est rien, il faut attendre la finalisation de certains préalables avant que les ETD entre en possession  de la redevance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *