Accueil Politique Lubumbashi: nos soit disant partenaires du Fcc deviennent comme des abeilles dont...

Lubumbashi: nos soit disant partenaires du Fcc deviennent comme des abeilles dont la niche a été enfumée | UDPS

Photo simplice Bambe/ Laguardia

Alors que les députés provinciaux siégeaient au bâtiment du 30 juin siège de l’Assemblée Provinciale du Haut-Katanga sous la présence de la police fortement constatée depuis le matin de ce mardi 11 juin 2019 à Lubumbashi devant et sur les artères qui mènent à l’Assemblée, les militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social UDPS parti au pouvoir ont défié les barrières de la police jusqu’à s’introduire sur l’esplanade du bâtiment du 30 juin en faisant fuir les honorable avant de déposer leur mémorandum.

Les députés provinciaux ont fui derrière le bâtiment du 30 juin entourés par plusieurs policiers qui ont esquivé l’affrontement contre les combattants de l’UDPS venu des plusieurs bases de la ville dont Matshipisha fortement représentée et celle de péage de Kisanga qui ont violenté un député qui venait à l’assemblée.

Thomas Lupata l’élu de l’UDPS a tenté de calmer les combattants sans succès, pour eux:《nos soit disant partenaires du Fcc deviennent comme des abeilles dont la niche a été enfumée et se lancent dans des attaques basses et malpropre à l’égard du président de la république, faisant ainsi mine de s’être soudain converti au respect d’une constitution qu’ils ont bafouée.》indique le mémorandum signé par Alain Kabundi Kami chargé de la communication de la jeunesse UDPS Lubumbashi.

Outre, les lignes du mémorandum, les combattants fustige le mariage entre leur leaders Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila :《on ne se marie pas avec le diable, si papa Étienne était vivant, il ne pouvait pas accepter ce mariage.》 a insisté un militant au bâtiment du 30 juin.

Nous, jeunesse de l’UDPS Lubumbashi, allons diriger en obstacle désormais devant toute métamorphose de l’assemblée nationale reconnue comme temple de la démocratie en un temple d’exhibition du militantisme ou protectionnisme pro-Kabila.》insiste leur memorandum.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom