RDC : le MLC perd plus d’un tiers de ses sièges  suite aux  contentieux électoraux

RDC : le MLC perd plus d’un tiers de ses sièges  suite aux  contentieux électoraux

La cours constitutionnelle continue de rendre ses verdicts dans le cadre des contentieux des résultats des élections de décembre dernier. Depuis le début de  ces jugements le Mouvement de Libération pour le Congo MLC en sigle parti cher à Jean-Pierre Bemba a déjà perdu au moins 8 députés invalidé par cette cours.

Hier tard dans la nuit, le député   Raphaël  Kibuka  du MLC a ajouté la liste des invalidé après celui de Daniel Mbau du même parti politique.

Il faut dire qu’à l’issue des scrutins de décembre 2018, le MLC avait 22 députés et contestait ce résultat. 5 mois après, le parti dit avoir déjà perdu un tiers de ces députés c’est-à-dire 8 députés. Le pire c’est que les  contentieux qui continuent et il y a risque que ce parti politique perd encore des députés.

En rappel, dans la nuit du lundi au mardi 11 juin 2019, la Cour Constitutionnelle a rendu public ses arrêtés dans le cadre des contentieux électoraux. Elle a décidé d’invalider les mandats parlementaires d’une dizaine de députés de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *