Accueil La une Haut-Katanga : face à la montée de l’intolérance politique, la jeunesse lance...

Haut-Katanga : face à la montée de l’intolérance politique, la jeunesse lance un appel au calme

Ph/ Guardia

Réunis au cadre de concertation de la société civile du Haut-Katanga, les leaders des jeunes déclarent avoir répertorié ces deux dernières semaines plusieurs faits graves mettant la province du Haut-Katanga, et la RDC tout entière dans une situation explosive. Ils appellent les uns et les autres à préserver la paix et consolider la cohabitation pacifique telle que promeut la constitution de la RDC en ses articles 12, 13 et 30.

Dans une déclaration lue ce vendredi, les leaders jeunes condamnent le mécontentement mal géré des quelques leaders politiques suite à certaines décisions juridique et politiques, les actes de vandalisme sur les patrimoines publics et privés , à Kinshasa, Lubumbashi et dans d’autres villes de la RDC, ainsi que les propos incendiaires d’appel à la haine tribale et à la violence.

Ils appellent aux partis politiques de veiller à la formation idéologique de leurs membres, de bannir l’instrumentalisation de leurs ligues des jeunes, d’interdire le phénomène des combattants, talibans, bérets rouges, milices dans leurs états-majors et bases, de promouvoir la tolérance, le respect des biens publics et privés.

Les leaders des jeunes demandent également  au gouvernement de soutenir tout action qui vise la paix, et la cohabitation de la population vivants au Haut-Katanga, de d’arrêter et déférer devant la justice toute personne qui excelle dans la barbarie, la destruction méchante et qui fait appel à la haine tribale.

Ils s’engagent à organiser des actions en vue de contribuer à la construction et à la consolidation de la paix, la cohésion, et la cohabitation pacifique au sein des communautés.

 

           

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom