Lualaba: le cadre de dialogue (CDMA) s’inquiète de la détérioration du climat des affaires dans le secteur minier

Lualaba: le cadre de dialogue (CDMA) s’inquiète de la détérioration du climat des affaires dans le secteur minier

Le cadre de dialogue multi acteurs (CDMA) s’est dit préoccupé par les évènements qui se sont produit la semaine dernière  au quartier Kasulo entre l’entreprise minière Congo DongFang Mining(CDM) et les exploitants miniers artisanaux. Il cite également la situation qui a prévalu au village Kisanfu entre les forces de l’ordre, les exploitants miniers artisanaux, et les détenteurs de maisons d’achat des minerais. Ces évènements ont conduit à plusieurs dégâts matériels et une perte en vie humaine.

Dans un communiqué de presse, le CDMA, invite les autorités à règlementé par des services étatiques les zones d’exploitation artisanales en collaboration avec les coopératives minières au sein desquelles évoluent les creuseurs afin de protéger le cobalt et éviter de le salir par des violations des droits humains.

 

Dans son communiqué le CDMA, rappelle que le dialogue est une valeur indéniable à promouvoir dans toute société humaine. Il rappelle également que le gouvernement de la République s’est engagé dans l’amélioration du climat des affaires à travers le code minier de 2002 modifié et complété par celui de 2018 qui a libéralisé le secteur minier et encourager  les investissements privés.  Il ajoute en outre que la même législation consacre l’existence et la promotion de l’artisanat minier.

Lire aussi: Lualaba : La Société Civile recommande l’octroi des ZEA aux creuseurs artisanaux de Kafwaya

Pour rappel, il y a près de deux semaines, des militaires ont étés déployés dans certains sites miniers comme TFM (Tenke Fungurume Mining) sous prétexte de renforcer la sécurité autour de ces sites avec la police.

 

   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *