Accueil La une RDC: pour dire non à la coalition FCC-CACH, les combattants de L’UDPS...

RDC: pour dire non à la coalition FCC-CACH, les combattants de L’UDPS appellent à une marche ce lundi 22 juillet

Fils Mukoko de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social UDPS appelle à la mobilisation ce lundi 22 juillet 2019 pour exiger le divorce de la coalition entre le Front Commun pour le Congo (FCC) du président sortant Joseph Kabila et l’UDPS. Pour lui,  il estime le FCC est   à la base du blocage de la sortie du gouvernement pour faire échouer le quinquennat de Félix Tshisekedi.

Pour Fils Mukoko le peuple c’est la plus grande institution et la rue c’est plus que tous les hémicycles. 《Tous dans la rue pour débloquer la République, on ne caresse pas un dictateur. Kabila veut que  Félix  ne travaille pas pour que  les gens disent après que Tshisekedi a échoué. Nous exigeons la sortie du gouvernement sans les anciennes figures.》

Pendant sa rencontre de sensibilisation avec les combattants de l’UDPS pour la marche à venir, Fils Mukoko accuse également Joseph Kabila l’autorité morale du FCC de préparer un coup d’État pour évincer leur leader Félix Tshisekedi 《Kabila est en train de préparer un coup d’État constitutionnel pour faire tomber notre président Félix Tshisekedi, il veut mettre au sénat Tambwe Mwamba et Boshab et il se battra pour mettre quelqu’un de son choix à la magistrature suprême enfin d’évincer Félix.》a dit Fils Mukoko et appelle les combattants à soutenir la candidature de Bahati Lukwebo l’autorité morale de l’AFDC-A déchu par le FCC à la présidence du sénat.

L’itinéraire de la marche pacifique initiée par les combattants de L’UDPS aura comme point de départ 10 ème rue Limité pour chuter au palais du peuple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom