UDPS: Fils Mukoko s’attaque à Kabund pour avoir signé l’accord au profit du FCC

UDPS: Fils Mukoko s’attaque à Kabund pour avoir signé l’accord au profit du FCC

« Même Étienne Tshisekedi est en train de pleurer sur sa tombe. Comment accepter que la justice soit entre les mains de ceux qui ont œuvré pour l’injustice dans notre pays? » Lâche fils Mukoko combattant de l’Union pour la Démocratie et  le Progrès Social UDPS au cours d’une réunion organisée à Kinshasa pour appeler le peuple Congolais à une manifestation pacifique contre un gouvernement de 65 postes qui ne tient pas compte de la souffrance du peuple et au profit du Front Commun pour le Congo FCC de Joseph Kabila.

Pour Fils Mukoko, Jean-Marc Kabund le délégué et signataire de l’accord de la sortie du gouvernement FCC-CACH pour le compte du camp présidentiel ne pouvait pas le faire  parce que le camp du FCC garde tous les ministères régalien dont la justice, les finances et la défense en le appelant que  « lors de l’accord de la CENCO Jean Marck Kabund avait refusé de signer quand le camp Kabila voulait bluffer l’opposition en claquant la porte, aujourd’hui le FCC se taille la part du lion Kabund signe sans claquer là porte » traque Fils Mukoko pour lui même Étienne Tshisekedi pleure cette situation sur sa tombe  » un ministre de la justice de Kabila serait-il en mesure de mettre sur sa table le dossier de Rossy Mukendi ou de Chebeya pour que la justice soit rendue?  » S’interroge-t-il.

Il annonce un combat sans précédent à la sortie du gouvernement à venir en estimant que le peuple ne fait pas parti d’un tel gouvernement,  ainsi le 31 août est prise comme la date du début des marchés pacifiques, parce que Kabund encore secrétaire général de L’UDPS avait dit même au pouvoir les marches vont se poursuivre et l’accuse de donner des mauvaises informations au parlement debout.

Pour rappel, Jean-Marc Kabund  président de l’UDPS et vice-président de l’Assemblée Nationale venait de signer un accord sur la sortie du Gouvernement de 65 postes dont 42 pour le FCC et 23 pour la coalition CACH du président Félix Tshisekedi le 29 juillet dernier à Kinshasa.
Le détail icihttp://magazinelaguardia.info/2019/07/30/rdc-avec-42-postes-sur-65-prevu-pour-le-fcc-joseph-kabila-confirme-sa-suprematie-meme-dans-lavenir/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *