Accueil Sociétés Haut-Katanga : 24 maisons cambriolées en une semaine à Kasumbalesa

Haut-Katanga : 24 maisons cambriolées en une semaine à Kasumbalesa

Ph/ Guardia

La ville de Kasumbalesa connait un regain d’insécurité depuis un certain temps, pour preuve, la semaine dernière c’est au moins 24 maisons qui ont été cambriolés selon les sources de la Société Civile.

L’ONG la voix des opprimés en a recensés 24 cas, d’autres sources renseignent plutôt 30 maisons cambriolées en mois d’une semaine.  Les sources contactées parlent des cellules ciblées notamment, plateau; pompage et New-koyo.

Noter également qu’au cours de ces vols, l’on déplore le viol de mineurs. Un membre d’une famille victime. Le cas d’une fille âgée de 16 ans violée dans leur maison dans la cellule plateau dans la nuit du dimanche au lundi 12/08/2019 avant d’être emmené au centre de santé de référence de Kasumbalesa par la responsable du service Genre famille et enfant.

En plus des viols, les tueries par balles sont aussi signaler sans parler des biens ainsi que d’importantes d’argents évaluées entre 200 et 3.700 $ emportées après avoir entré par effraction dans les maisons. Il faut dire que la population de cette ville vit dans une psychose sans nom  suite à la  recrudescence de d’insécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom