Accueil La une Lualaba: un homme meurt après avoir été tabassé par les FARDC

Lualaba: un homme meurt après avoir été tabassé par les FARDC

La Guardia

Un homme d’une vingtaine d’année a trouvé la mort ce mardi dans la soirée après avoir été tabassé  par des éléments FARDC. L’information est donnée par les ONG des droits de l’homme travaillant a Kolwezi. Elles dénoncent également ce énième cas d’abus commis par des hommes en uniformes dans les carrières minières au Lualaba.

La scène s’est produit dans la journée du mardi alors que des femmes et des enfants avaient envahis le remblai 46 dis autrement Masenda pour ramasser les rejets des minerais  de l’entreprise Katanga Copper Company (KCC), dans la concession environnant cette entreprise.

Selon les témoignages des ONG, ces femmes et ces enfants ont été surpris par les éléments FARDC qui les ont appréhendés. Parmi eux un seul était majeur d’une vingtaine d’années, il a été copieusement tabassé, amené à la police de Tshala avec ses pairs. Quelques temps après la police constatera que son état de santé  se dégrader c’est comme ça qu’il sera acheminé au centre de santé de la même localité ou le médecin confirmé à  sa mort. C’est le chef de quartier qui a acheminé le corps à la morgue de l’hôpital Mwangeji.

Sur place Ko à Kolwezi, les ONG locales  dénoncent ces énième cas d’abus.  En février un homme marié et père des enfants a été abattu par un chef de poste de l’ANR quartier Mutoshi, enterré deux mois après, au mois de juin dernier, quatre personnes ont perdu la vie dans les affrontements entre artisanaux et la police dans la concession de CDM à Kasulo. Au même mois, trois personnes dont un enfant, ont perdu la vie par balle à Kisanfu, un enfant a été brûlé au troisième degré à Kafuaya suite au feu mis sur une case par les hommes en uniforme, puis des blessés par balles plus une fillette morte par balle à Fungurume.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom