Accueil Actualite Lubumbashi : les écoles conventionnées catholiques durcissent la grève

Lubumbashi : les écoles conventionnées catholiques durcissent la grève

Depuis ce lundi, les enseignants des écoles conventionnées catholiques de la ville de Lubumbashi ont déclenché un mouvement de grève. Ils disent non à la disparité des salaires des enseignants et exigent la mécanisation des nouvelles unités et la paie des enseignants non payés jusque-là par l’Etat Congolais.

Ce jeudi, les cours ne se sont pas encore donnés comme depuis le début de la semaine aux collèges Imara, saint boniface, Salama, Liberman et aux lycées Twendelee, et Hodari. Les portes sont restées fermées et les élèves qui s’étaient présenté ce matin ont regagné la maison.

« Nos enseignants ne veulent pas entendre parler de la gratuité de l’enseignement. Ils disent que cette mesure du gouvernement vient le plonger dans la misère la plus inouïe », témoigne un élève de l’école primaire Imara  trouvé dans la cour.

Ce mercredi presque toutes les  écoles conventionnées catholiques ont suivi ce mouvement de grève jusqu’à ce qu’une marche spontanée des élèves a eu lieu avec comme point de chute, le gouvernorat de la province du Haut Katanga.

Devant le gouverneur Jacques Kyabula Katwe, ces élèves ont  exigeaient  la reprise immédiate des cours et le réajustement des salaires des leurs enseignants.

A ce sujet, Jacques Kyabula a promis de déléguer une commission à Kinshasa pour palier à cette situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom