Accueil La une RDC: Il n’y a pas que Rossy Mukendi, malheureusement la justice ne...

RDC: Il n’y a pas que Rossy Mukendi, malheureusement la justice ne sera pas faite

Ce  jour là, c’était le 25 février 2018 l’activiste Rossy Mukendi a été tué à bout portant par un élément de la police à Kinshasa. C’était lors d’une répression de la marche pacifique initiée par le Comité Laïc de Coordination CLC pour réclamer le départ de Joseph Kabila et l’organisation des élections crédibles en RDC. Sans compter les blessés, le même jour un autre citoyen avait été tué à Mbadaka pendant la même initiative.

Rossy Mukendi est une des figures emblématiques sur la liste longue des morts parmis ceux qui avaient dit non à la continuité de Joseph Kabila au pouvoir, notamment Luc Nkulula brûlé vif (selon ses amis de la Lucha, accident selon la police) dans sa maison à Goma dans la nuit du 09 au 10 juin 2018 selon ses amis amis.

Les enquêtes initiées pour traduire les coupables à la barre n’ont jamais arrivées au bout quand bien même certains  sont identifiables, cependant en liberté sans inquiétudes. malheureusement la justice ne sera pas faite parce que président Félix Tshisekedi avait précisé le jour de son investissement au pouvoir qu’il n’ y aura pas la chasse aux sorciers. Cette détermination du chef de l’Etat a été encore une fois de plus renforcer par lui même lors de son premier passage en Europe comme président de la république « on ne va pas fuinner dans le passé. »

Aujourd’hui plusieurs souhaitent que justice soit faite et que tous les meurtriers et tortionnaires du régime de Joseph Kabila répondent de leurs actes. Le Comité Laïc de Coordination CLC, organise une messe d’action de grâce en hommage aux victimes de répressions anti Kabila ce mardi 25 février à la Cathédrale Notre dame du Congo à Kinshasa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom