Accueil La une Lualaba: Richard Muyej joue la prudence et interdit aussi les marchés pirates

Lualaba: Richard Muyej joue la prudence et interdit aussi les marchés pirates

Les premiers cas de la pandémie covid-19 déclarés à Lubumbashi n’assure pas la ville de Kolwezi et oblige Richard Muyej Mangez gouverneur de la province du Lualaba de serrer légèrement les mesures drastiques en suspendant les marchés entant qu’espace qui accueillent le grand public, dont les marchés pirates et autres magasins dès ce Lundi 23 mars 2020 jusqu’à nouvel ordre, à l’exception des activités liée à la  vente denrées alimentaires.

Le matin de ce Lundi, la ville de Kolwezi s’est réveillé avec la peur dans le ventre suite à la diffusion des messages faisant état de 2 cas confirmés de coronavirus dans la ville de Lubumbashi. Entre la ville principale du haut Katanga et celle de Kolwezi la distance est  de plus de 300 km soit quatre heures de route et les échanges entre les deux villes sont  toujours fortes en terme de déplacement.

  1. C’est dans cet optique que les autorités de la province ont publié en urgence un arrêté portant réglementation des marchés sur toute l’étendue de la province minière pendant cette période exceptionnelle pour que ce virus net se propage. « La suspension jusqu’à nouvel ordre des activités marchandes et/ou commerciales dans tous les marchés en tant qu’établissements recevant du public à l’exception de celle liées à la vente des denrées alimentaires et produits pharmaceutiques, à condition de veiller au strict respect d’hygiène et de distanciation sociale d’un mètre et de lavage des mains mesures dite « barrière » définie par le gouvernement de la république. » a signé Richard Muyej Mangez mans.
  2. « Sont interdits, les marchés pirates et la vente de denrées alimentaires et pharmaceutiques en même le sol dans le marché ou tout endroit sur toute l’étendue de la province du Lualaba. »  explique le gouverneur de la province du Lualaba.

En ce moment même, les boutiques d’habillement, les quincailleries et autres maisons des commerces sont fermées. Dans les différents marchés des vivres comme ceux de la cité, les ventes à la sauvette communément appelées marchés pirates sont interdites et réprimées par les forces de l’ordre. Dans la majorité des pharmaciens les caches-nez sont tous achetés.

L’on signale tout de même que, dans la province de Lualaba plusieurs rumeurs ont fais etat des cas de coronavirus par certains congolais travailleurs dans les minings chinois et démentis par les autorités provinciales. Cependant aucun cas de covid n’est encore confirmé dans cette province .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom