Lualaba:grogne à l’entreprise Commus, les travailleurs confinés en arrêt de service au motif de baisse de salaire

Lualaba:grogne à l’entreprise Commus, les travailleurs confinés en arrêt de service au motif de baisse de salaire

C’est depuis hier mardi 5 avril 2020 que les travailleurs de l’entreprise chinoise Compagnie minière de Musonoi, Comus en sigle se sont soulevés, le motif évoqué, les coupes de salaire. Ils réclament également une prime de risque.
Selon le témoignage d’un travailleur, la grogne a débuté dès la réception des bulletins de salaire. Celui-ci affichait moins de 300 dollars qui constituent le salaire minimum pour un travailleur dans cette entreprise. « Nous avons constaté que dans certaines  entreprises le salaire est soit doublé soit on y ajoute la moitié de ce que les travailleurs  touchent, mais ici il n’y aucune prime de risque pour ces responsables qui ont laissé leur familles en acceptant toutes les mauvaises conditions de confinement et en plus le salaire est diminué. » « explique ce travailleur joint par téléphone.
Ainsi depuis hier ils a sont en arrêt de travail. Ce matin pour continuer la production, l’entreprise a remplacé les grévistes par des travailleurs chinois. Les travailleurs en colère ont manifesté dans l’enceinte de l’entreprise.
Cet après-midi explique également le même travailleur, l’entreprise a fait appel à la police pour disperser les manifestants. Celui-ci a fait usage de gaz lacrymogène regrette ce travailleur. « Nous demandons l’intervention du Gouverneur ainsi que de élus nationaux et provinciaux, car ce qui se passe dans cette entreprise est belle et bien un crime.»
Rappelons que la semaine dernière, les travailleurs de cette même entreprise avaient dénoncé les mauvaises conditions de confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *