Lubumbashi: Jacques Kyabula fait le constat sur l’état de vétusté du collège Imara

Lubumbashi: Jacques Kyabula fait le constat sur l’état de vétusté du collège Imara

Les fissures observées sur les murs de l’institut Imara situé sur l’avenu Mama yemo dans la commune de Lubumbashi, ont fait l’objet de la visite du gouverneur de province jacques kyabula katwe, l’avant midi de ce jeudi 16 décembre 2021, en vue de se rendre personnellement compte de la gravité de la situation.

Les murs de l’institut Imara présente un état de délabrement très avancé au risque de s’écrouler. On observe des fissures un peu partout. C’est pourquoi l’institut Imara a filmé et posté des vidé sur la détérioration du bâtiment sur la page Facebook du dit établissement scolaire et dans des groupes WhatsApp des élèves et ancien de Don Bosco. C’est ainsi que l’information est parvenue à l’oreille de l’autorité provinciale qui a effectué une descente sur place pour s’imprégner de la situation.

Conduit par Mathias Mani préfet des études de l’institut Imara, jacques kyabula katwe a visité le bâtiment mur après mur, il a vu de ses yeux le niveau de détérioration. Cette tournée du gouverneur dans l’enceinte de l’école a terminé à la préfecture où un tête à tête vécu entre le gouverneur et l’administration de l’école.

Le préfet Mathias renseigne que  le chef de l’exécutif provincial a promis d’envoyer une équipe pour étudier de prés, en suite un appel d’offre sera lancé pour trouver une entreprise  qualité, et celle qui sera retenu pourra exécuter les travaux. Toujours dans cette échange, le gouverneur a indiqué que  ces travaux pourra être réalisé peut être au mois de janvier 2022.

Mathias Mani n’a pas pu estimer le coût que prendront les travaux de réhabilitation, mais il affirme avoir présenté à jacques kyabula katwe d’autres besoins de l’école comme la salle de gymnastique vétuste et poussiéreuse aussi en état de délabrement.

L’institut n’a pas lancé un appel d’aide financier, mais après cette visite du gouverneur, imara  espère qu’une entreprise qualifié vienne étudier  la cause réel des fissures, et avec l’aide de l’exécutif provincial et peut être d’autres personnes de bonne volonté que les travaux seront lancé en vue  de réhabiliter l’école pour éviter les désastres. A dit le père Mathias Mani.

Etant réaliste, ce dernier  pense que les travaux de réhabilitations pourront prendre plusieurs mois, si le gouverneur accepte de prendre cela en charge. «  Nous espérons une suite favorable».

Soulignons que le préfet Mathias a encouragé le Magazine la Guardia à soutenir l’institut Imara dans le suivi de l’exécution des travaux de réhabilitation, après que leurs vidéos ont circulés sur les réseaux sociaux, après la visite du gouverneur  et voir si les travaux seront lancé. La visite du gouverneur s’est cloturé par la signature dans le live d’or

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!