Haut Katanga :1 sur 10% vacciné contre la COVID en une année

Haut Katanga :1 sur 10% vacciné contre la COVID en une année

Sur 10% des personnes attendues pour la vaccination contre la COVID-19 dans la province du Haut-Katanga par le plan national de déploiement des vaccins et vaccination, seules 32.800  soit 0,96 ont été vaccinés complètement contre la COVID. 1,3% des personnes ont reçu uniquement la première dose et 0,3 % ont eu seulement la deuxième dose.  Ceci est l’état de lieu fait par Docteur Crispin Kazadi chargé de vaccin au niveau national sur la situation de la vaccination contre la COVID-19  pour la période allant du 28 février 2021, date du lancement de la vaccination contre la COVID, jusqu’au 28 février 2022 pour la province du Haut-Katanga.

Le plan national de déploiement des vaccins et vaccination n’a pas pu atteindre ses objectifs assignés à cause de plusieurs raisons qui sont : la non-adhésion de cible prioritaire pour la vaccination.  Docteur Crispin Kazadi a expliqué que la catégorie visée par la vaccination n’a pas accepté le vaccin. Elle a développé une résistance suite aux fausses informations diffusées sur les réseaux sociaux. De plus , la faible sensibilisation due au manque de ressources financier a également limité la mise en œuvre d’une bonne communication.

L’approvisionnement d’un seul vaccin était aussi une cause du faible taux de pourcentage des personnes vaccinées. Selon le Docteur Crispin, la résistance de la population face au vaccin Aztrazeneka (le tout premier vaccin contre la COVID en RDC) suite aux rumeurs a occasionné aussi l’échec, et c’est ce qui a fait que le gouvernement congolais à ajouter d’autres vaccins comme Moderna, Pfizer, Sinovac, et Johnson-Johnson , en vue de donner un choix à la population.

Malgré cela, une autre fausse rumeur a circulé sur le vaccin Johnson-Johnson disant que c’est un vaccin efficace, c’est pourquoi il est réservé qu’à une certaine catégorie. Le Docteur Crispin Kazadi a démenti cette information disant ceci. Contrairement aux autres vaccins, Johnson-Johnson a beaucoup de conditions et d’exigences pour sa conservation, il doit être conservé à une température de -0,6 à -90°. C’est pourquoi un grand lot de ce vaccin a été envoyé à Goma. Ce qui explique pourquoi à Lubumbashi ce vaccin ne se trouve pas partout. S’agissant de l’efficacité des vaccins, il n’y a pas des vaccins plus efficaces que les autres, à t-il souligné .

Face à ce faible pourcentage des personnes vaccinées complètement, les défis à relever ne sera pas moindre pour cette année.  Crispin Kazadi a parlé du renforcement de la communication en combattant la fausse information sur le vaccin en vue d’obtenir l’adhésion des personnes cible classé en trois catégories à savoir : les personnels médicaux, les personnes ayant des maladies chroniques et les personnes âgés de 55 ans et plus. Ici le Docteur a insisté sur les personnels de santé à se faire vacciner. Parce que si eux se font vacciner, cela servira d’exemple pour la population.

Pour ce faire, le plan national de vaccin et vaccination s’est donné comme objectif d’atteindre 15% des personnes vacciné entièrement en 2022.

Il faut noter que cet état de lieu sur la vaccination contre la COVID-19 était fait lors de l’ouverture de l’activité de la Revue Inter – Action (RIA) de la vaccination contre la Covid à hôtel Lubumbashi dans le haut Katanga après le nord Kivu.

Compris comme une évaluation qualitative faite sur la vaccination contre la Covid, la RIA vise à identifier les forces et les faiblesses (difficultés) de la période de vaccination allant du 28 février 2021 au 28 février 2022 et de chercher les causes.

Plus de 50 personnels de santé œuvrant dans la chaine de la vaccination de la covid prennent part active à ce séminaire. Pendant trois jours soit du 02 au 05 mars, les prestataires médicaux vont faire une analyse sur la vaccination pour dégager les facteurs ayant favorisé la vaccination et ceux qui ont limité la vaccination. Ils vont proposer des actions à mener pour améliorer et tracer les voies à suivre en termes de planification des activités en lien avec la vaccination contre la covid 19, à expliquer Docteur Kayila Nyanga Therèse, medecin inspecteur provincil dans le Haut katanga.

 

 

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!