Accueil Environnement RDC :Glencore défie les USA et recommence à payer les redevances à...

RDC :Glencore défie les USA et recommence à payer les redevances à Dan Getler

Flickr/freeimage4life/CC

Ce géant minier a annoncé hier vendredi 15 juin sa décision de reprendre les paiements à son partenaire en RDC, Dan Gertler, s et c’est malgré les sanctions américaines.

Les sanctions américaines visent les «affaires minières et pétrolières corrompues » de Gertler, et interdisent aux entreprises américaines ou aux particuliers de faire des affaires avec lui ou avec des entreprises détenues majoritairement par lui. Les entreprises à l’extérieur des États-Unis qui font affaire avec Gertler risquent également d’être sanctionnées les États unis.

Pour Bloomberg qui donne l’information, « Glencore a qualifié les versements à Gertler de la seule option viable pour éviter le risque important de saisie de ses actifs de Mutanda Mining Sarl et de Kamoto Copper Co. au Congo. » Glencore compte sur ces mines qui sont parmi les plus riches en cuivre et en cobalt, pour de profiter de l’augmentation des matériaux de batterie pour fournir des voitures électriques.

Pour contourner les sanctions américaines, Gleconre effectuera ses paiements en Euro et utilisera une société non-américaine.

Il faut dire que des réactions ne se sont pas fait attendre, Global Witness pense que le fait de « contourner les sanctions et payer des millions de Gertler pendant des années ne constitue pas une solution acceptable à ce conflit,  » et cette ONG de droit l’homme estime que les autorités américaines doivent obliger Glencore à rendre des comptes lorsque ces paiements à Gertler reprendront « .

Global appelle à une enquête sur les affaires de Glencore avec Gertler au Congo. En rappel Dan Gertler, un ami proche du président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila, détient les droits de paiements contractuels de deux mines appartenant à Glencore au Congo.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom