RDC: face à face Ramaphosa- Shadary, l’UDPS s’inquiète et proteste

RDC: face à face Ramaphosa- Shadary, l’UDPS s’inquiète et proteste

Près d’une semaine après la visite officielle du président sud-Africain et président en exercice de la SADEC Cyrille Ramaphosia en RDC, visite au cours de laquelle il a eu un tête à tête avec Emmanuel Ramazani Shadary choisi récemment par Joseph Kabila comme son dauphin pour lui représenter a l’élection présidentielle. L’Union pour la démocratie et le progrès social s’inquiète de cette audience accordée à un des candidats à l’élection présidentielle sans pour autant s’intéresser aux autres Candidats.

Dans une lettre signée par Jean-Marc Kabund-A-Kabund, secrétaire de l’UDPS (union pour la démocratie et le progrès social), et qui date du mercredi 15 aout dernier, l’UDPS remercie le président sud-Africain de l’intérêt qu’il manifeste à la situation politique de la RDC, et de son implication dans la résolution de la crise politique que traverse le pays.

Cependant ce parti de l’opposition exprime son inquiétude quant à l’audience accordée a Emmanuel Shadary, sans pour autant s’intéresser aux autres candidats en listes.

Pour l’UDPS cet acte singulier qui a étonnée plus d’un Congolais a donné place à des diverses interprétations au sein de la classe politique congolaise. Pour ce parti, l’interprétation majeure de ce geste par la classe politique congolaise tend à considérer que le président Sud-Africain a choisi son camp et qu’il a par la même occasion, présenté au peuple congolais et au monde entier le futur président de la république démocratique du Congo.

De ce fait, l’UDPS souligne qu’elle tient à élever sa protestation devant pareille interprétation aussi dangereuse pour la démocratie en RDC.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *