RDC: la société civile suspend sa participation à la conférence minière et annonce la tenue d’une conférence parallèle

RDC: la société civile suspend sa participation à la conférence  minière et annonce la tenue d’une conférence parallèle

Pour cause, son inquiétude quant à la mise à l’écart à cette conférence des délégués membre des organisations non gouvernementales qui travaillent dans les ressources naturelles. Selon elles, ses délégués sont toujours victimes de l’exclusion lors des Conférences minières organisées par le Gouvernement congolais.

C’est au total 27 organisations membres du réseau ressources naturelles qui expriment leur déception et désaccord sur l’organisation qu’ils qualifient de chaotique de la Conférence minière et du désordre observés dans l’enregistrement des délégués de la Société Civile nationale. Dans un communiqué de presse signé, et publié en début de soirée de ce mercredi, plusieurs délégués ont été exclus pour des raisons inavouées par les agents de la Présidence de la République venus de Kinshasa commis à l’attribution des numéros et à la capture. Ces organisations décrient également l’indifférence des autorités compétentes sur place à Kolwezi.

Alors que la Société Civile demeure une composante importante dans l’amélioration de la gouvernance minière notamment par son implication active dans la réforme minière, toutes les délégations venues de différentes provinces et de Kolwezi ont attendu pendant plusieurs heures jusque tard dans la nuit, avant de se voir refuser l’accès, parce que n’ayant pas obtenu leurs macarons de participation à la troisième Conférence minière.

Conséquence, la Société Civile en tant que partie prenante à ces assises annonce la décision d’arrêter définitivement sa participation à la dite Conférence Minière du Gouvernement et annonce la tenue d’une Conférence alternative pendant deux jours, du 13 au 14 septembre 2018 toujours à Kolwezi.

Elle dénonce les obstacles à sa participation au débat sur la gouvernance des ressources minières de la RDC et promet d’en tirer toutes les conséquences de droit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *