Rdc – l’Opposition appelée à clarifier sa position sur sa participation aux élections

Rdc – l’Opposition appelée à clarifier sa position sur sa participation aux élections

Cet appel vient de 4 ONG de la société civile à savoir, l’Association pour l’Accès à la Justice (ACAJ), l’Institut Pour la Démocratie et la Gouvernance, la Paix et le Développement en Afrique (IDGPA), l’Institut de Recherche en Droits Humains (IRDH) et la Voix des Sans Voix pour les droits de l’Homme (VSV)  qui sont préoccupés par l’incertitude que créent les partis politiques de l’opposition autour de leur participation aux élections prévues le 23 décembre 2018.

Il faut dire que depuis un certain temps, une cacophonie règne au sein de l’Opposition qui ne sait plus parler d’une même voix. D’une part,  des partis politiques d’opposition dont Ensemble pour le changement, la Dynamique de l’opposition et  le Mouvement de Libération du Congo (MLC), qui exigent r que la CENI organise des élections à la date du 23 décembre 2018, sans Machine à voter (MAV) ni des millions d’électeurs sans empreintes digitales. D’autres part, il y a UDPS  qui appelle à participer aux élections à la date prévue, avec ou sans MAV.

Ainsi les deux avis ont débouché sur une confusion et une escalade verbale dans les médias sociaux qui exposent le pays aux graves risques de violence politique. Ainsi  donc, ces ONG appellent l’opposition politique de fixer l’opinion publique sur sa participation aux élections et mettre fin à la confusion qu’elle crée dans les médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *