Haut-Katanga: déploiement des matériels électoraux dits « non sensibles »

Haut-Katanga: déploiement des matériels électoraux dits « non sensibles »

 Le bureau de la Ceni  Haut Katanga déploie les matériels électoraux dits ‘’ non sensibles’’ dans ses antennes territoriales en dépit des contestations des certains partis politiques de l’opposition  notamment sur l’utilisation de la machine à voter.

A près des 48 jours de la tenue des scrutins présidentiels et législatifs en RDC,  c’est la course derrière la montre à la  commission électorale nationale indépendante. Dans le Haut-Katanga , le site de Lubumbashi étant choisi comme l’un des trois sites du pays devant desservir une dizaine des provinces en matériels électoraux, a déjà réceptionné plus des 20 centenaires. Ils comprennent les isoloirs, les urnes, l’encre indélébile et les documents pour les bureaux de vote et de dépouillement.

Et depuis ce weekend, le bureau de la Ceni Haut Katanga a démarré l’opération de déploiement de ces matériels dans ses antennes. Les premières à être servies sont les antennes de Likasi, Mitwaba, Kasenga et Kipushi. L’opération se poursuit pour les antennes de Sakania, Pweto et Kambove. ‘’C’est juste la première étape du déploiement des matériels électoraux ‘’, a déclaré la secrétaire exécutive provinciale de la Ceni Haut Katanga. Madame Fabienne Mukulu Moya précise que le matériel dit sensible à savoir pour ces scrutins les machines à voter, arrivent dans les bureaux de vote que 48 heures avant le scrutin.

Le HUB ou le site de Lubumbashi a également réceptionné des matériels électoraux pour les douze autres provinces. Il s’agit des provinces issues de l’ancien Katanga, deux Kasai, du Nord et Sud Kivu et du Maniema. Et pour acheminer les matériels électoraux dans ces provinces, la Ceni entend utiliser le train de la SNCC  pour les localités et provinces reliées à Lubumbashi par la voie ferrée. Déjà, une équipe des manutentionnaires supervisée par le logisticien de la Ceni Haut Katanga procède au chargement d’une dizaine des wagons  à la gare SNCC. On peut lire sur chaque wagon le nom de la localité ou il est destiné et le nombre des matériels chargés.  Selon le logisticien, ces wagons ne quitteront la gare que lorsque la cargaison sera complète. Le HUB de Lubumbashi attend donc de réceptionner les machines à voter et de les dispatcher. Cette opération de lancement du déploiement des matériels dans les autres provinces pourrait être lancée par le vice-président de la Ceni Nobert Katintima qui est en tournée de sensibilisation de l’ex-Katanga, apprend-on  de la Ceni.

Les matériels destinés aux provinces du Nord et Sud Kivu et au Maniema, quoique entreposés dans un hangar de la Monusco Lubumbashi, pourraient être convoyés par les aéronefs acquis par la commission électorale nationale indépendante, Ceni.

La controverse autour de l’utilisation de la machine à voter persiste

Selon la Ceni Haut Katanga, le lot des machines à voter pour le Sud, le centre et l’Est du pays  est arrivé au port de Dar Es Salam en Tanzanie. Il faut à peu près sept jours pour que les camions les transportant arrivent à la frontière de Kasumbalesa. Le vice-président de la Ceni a déclaré ce lundi à Kamina dans le Haut Lomami que ‘’ les élections auront lieu le 23 Décembre, il n’y aura pas une minute de report ou de prolongation du délai’’. Nobert Katintima procédait à la sensibilisation des différentes couches de la population de Kamina sur l’évolution du processus électoral ainsi que sur l’utilisation de la machine à voter. Mais certains partis politiques de l’opposition persistent dans leur position. ‘’ Nous n’allons pas boycotter les élections, nous irons aux élections et nous voterons mais pas avec la machine. Nous demandons à nos militants le jour du scrutin, d’exiger le bulletin de vote ‘’, déclaration de Gabriel Kyungu wa Kumwanza , coordonnateur provincial de la Plate forme Ensemble pour le Changement ce lundi 05 novembre 2018 à Kamina lors de sa réunion avec sa base.

Le président fédéral de l’UNC Haut Lomami quand à lui, continue à se demander comment la Ceni peut-elle atteindre tous les électeurs avec la sensibilisation sur l’utilisation de la machine à voter alors qu’il ne reste plus qu’une quarantaine des jours. Lui aussi continue à plaider pour l’utilisation des bulletins papiers plutôt que la machine à voter.

Avec Pierrette Kisimba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *