RDC: le M23 tire la sonnette, des personnes n’appartenant pas à son mouvement se feraient recruter au sein des FARDC

RDC: le M23 tire la sonnette, des personnes n’appartenant pas à son mouvement se feraient recruter au sein des FARDC

Dans une lettre de mise au point signée depuis Kampala en Ouganda par Benjamin Bonimpa secrétaire exécutif du M23 (mouvement du 23 mars) la direction politique de ce mouvement se dit être informé de toutes les manœuvres qui se trameraient autour de ses combattants. D’après cette lettre, ces personnes se font  recruter en dehors de leur camp de cantonnement situé à Bihanga en Ouganda dans le but d’intégrer les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo).

Selon cette lettre, ces personnes qui se feraient recruter au sein de FARDC viennent de tous les horizons. Certaines seraient des simples civiles congolais ou étrangers n’ayant appartenu a aucun groupe armée en RDC. D’autres seraient des ex combattants de certains groupes armés étrangers bien connu dans la région. Ces personnes seraient attirées par des agents recruteurs congolais ainsi que les promesses d’intégrer l’armée nationale, souligne cette lettre.

Face à cet état des choses le M23 prend à témoin l’opinion nationale et internationale. Il (M23)  décline toute responsabilité des actes que poseront sur le territoire nationale de la RDC ces personnes dont il n’est pas en mesure de témoigner la fiabilité car recruter à son insu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *