RDC: Portrait du nouveau premier ministre

RDC: Portrait du nouveau premier ministre

 

 

L’attente aura était longue, après plus de quatre mois, l’oiseau rare tant recherché a été enfin trouvé. Il s’appelle Sylvestre Ilunga Ilukamba. L’homme sur qui repose la responsabilité de former un gouvernement après les élections du 30 décembre dernier.

Le professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba est titulaire d’un doctorat en économie appliquée depuis 1979 et continue à donner des cours à l’Université de Kinshasa à ce jour. Il est directeur général de la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC) de la RD Congo depuis mars 2014.

Après son doctorat en économie obtenu en 1979, il enseigne à l’Université de Kinshasa. Durant les présidences de Mobutu Sese Seko et de Joseph Kabila, il est neuf fois nommé secrétaire d’État, trois fois ministre, ainsi que six fois conseiller à la présidence.

En mars 2014, il est nommé directeur général de la Société nationale des chemins de fer du Congo. Le 20 mai 2019, il est nommé Premier ministre par le président Félix Tshisekedi

Expérience

Avant de rejoindre la Société nationale des chemins de fer de la RDC (SNCC), le professeur Ilunkamba a occupé divers postes:

Directeur de cabinet au ministère du Plan (1979-1980).

Directeur de la coopération et des relations internationales au bureau du doyen de l’UNAZA (Université nationale du Zaïre, 1980-1981)

Vice-ministre de l’économie, de l’industrie et du commerce extérieur (1981-1983)

Vice-ministre de la planification (1983-1984)

Vice-Ministre de Portefeuille (1984-1986)

Conseiller principal du président de la RDC en matière économique et  financière (1986-1987).

Vice-ministre de la planification (1987-1990)

Ministre du plan (1990)

Ministre de Finance (1990-1991)

Associé / Directeur de RETIMEX (une société spécialisée dans la mobilisation de financement avec la Banque Equator, et dans l’importation et l’exportation de métaux non ferreux de la RDC), Cape Town, Afrique du Sud (1993-2003)

En 2003, il a été nommé secrétaire exécutif du Comité pour la réforme du portefeuille des entreprises du portefeuille des États (COPIREP), poste qu’il a occupé jusqu’en 2014.

Il a été nommé directeur général de SNCC en mars 2014.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *