RDC: gratuité de l’enseignement, plus de 20 000 écoles publiques pas concernées, selon Jean-Marie Mangombe

RDC: gratuité de l’enseignement, plus de 20 000 écoles publiques pas concernées, selon Jean-Marie Mangombe

Félix Tshisekedi Président de la république tient  à tenir sa promesse électorale sur la gratuité de l’enseignement à l’école primaire sur toute l’étendue de la RDC. Et ceci pour l’année scolaire 2019 – 2020 qui s’annonce pour le mois de septembre prochain, en même temps plusieurs contraintes réelles  sont à dénombrer estiment  certains analystes. Le courrier de Jean-Marie Mangombe Bomungo Secrétaire Général de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel EPSP prouve que la gratuité de l’enseignement tend attendue est relative .

Dans un courrier du Secrétaire Général à l’EPSP, Jean-Marie Mangobe Bomungo, daté du 27 août 2019, adressé aux directeurs provinciaux du sous-secteur de l’éducation, révèle que la gratuité de l’enseignement ne sera pas effective sur toutes les écoles publiques, certaines écoles officielles sont épargnées par la mesure du président Félix Tshisekedi et les parents payeront les frais d’étude comme les années précédentes.

« La gratuité de l’enseignement primaire au sein des écoles publiques de la RDC ne concerne que 30 774 écoles publiques budgétisées par le Ministère de l’EPSP sur 51 574 écoles de l’étendue du territoire nationale. » Indique le courrier signé par Mangolo Bomungo Secrétaire Général de l’EPSP. Ce qui veut dire que 20 801 établissements publics vont devoir faire payer les frais scolaires aux parents comme avant, et cela en attente de l’effectivité de la matérialisation de la gratuité de l’enseignement de base.

Lors de la deuxième table ronde nationale organisée par la Présidence de la République sur la gratuité de l’enseignement de base qui s’est tenue à Kinshasa du 22 au 24 août. Il a été décidé que l’enseignement de base devra revêtir de son caractère obligatoire et gratuit dès l’année scolaire 2019-2020 sur toute l’étendue du territoire nationale.

Toute fois, le budget 2019 prévoyait déjà 5 millions de dollars américains pour la prise en charge de 8 838, dont 5000 enseignants à mécaniser sur fonds propre et 3 200 dans le cadre du projet d’amélioration de la qualité de l’éducation (PAQUES) pour les provinces de L’Équateur et le Kasaï. Cela suppose qu’un effectif supplémentaire de 6 162 seulement a été ajouté par le Ministère de l’EPSP, alors que le premier palier en prévoyait 105.000.

Malgré les incertitudes qui rôdent autour de la gratuité de l’enseignement tend attendue en RDC, les organisations syndicales de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel (EPSP) patientent l’implication du nouveau nouveau Gouvernement et particulièrement le ministre de tutelle, Willy Bakonga, dans l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base en RDC dès la rentrée scolaire 2019-2020.

Rappelons  que le budget total de la RDC est estimé à environ 5 milliards de dollar et la gratuité de l’enseignement de base à été évoluée près de 3 milliards. Lire aussi:http://magazinelaguardia.info/2019/08/21/rdc-gratuite-de-lenseignement-primaire-des-defis-enormes-attendent-le-gouvernement/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *