Lubumbashi: La responsabilité sociale du journaliste au cœur d’un atelier

Lubumbashi: La responsabilité sociale du journaliste au cœur d’un atelier

Une cinquantaine des journalistes prennent part à un atelier de renforcement de capacité organisé par  l’Union nationale de la presse du Congo, (UNPC) avec l’appui du gouvernement provincial du Haut-Katanga à travers le gouverneur Jacques Kyabula Katwe.

L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités professionnelles des journalistes évoluant dans le climat politiquement tendu comme en RDC. Le premier module a été développé par le professeur Christian Kunda, directeur adjoint du cabinet du gouverneur Kyabula.

Dans son exposé, il a appelé  les journalistes à favoriser la cohabitation et le vivre-ensemble entrés les communautés. Car, la RDC qui construit encore sa démocratie a besoin d’une presse responsable œuvrant pour la paix et la cohésion sociale. D’où la responsabilité des médias dans le choix des informations dans un contexte pacifiquement instable.

Le ministre provincial de l’économie, représentant le vice-gouverneur, qui croit que le journaliste devrait se rétracter à chaque fois qu’il est empêché d’accéder aux informations, a tout de même reconnu que le rôle de la presse est essentiel dans la construction de la paix sociale.

Pour sa part, le président de la commission de discipline de l’UNPC, Lumbu Laylay est convaincu que les journalistes devraient s’engager pour un travail davantage responsable pour ne point donner aux politiques l’opportunité de s’en prendre à eux pour dérapage professionnel. Ainsi, affirme-t-il, le journaliste sera alors une lumière, celle dont la société a besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *