Accueil Sociétés Lubumbashi: Justicia Asbl plaide pour la libération de 36 prisonniers adeptes du...

Lubumbashi: Justicia Asbl plaide pour la libération de 36 prisonniers adeptes du prophète Mukungubila

Dans un communiqué daté du 09 octobre 2019 sur la décrispation politique et s’adressant au  président de la République Félix Tshisekedi, Justicia Asbl une organisation de protection et de promotion des droits de l’homme et du droit humanitaire basée à Lubumbashi dans le haut Katanga, plaide  pour la  libération  de 36 adeptes  du prophète Mukungubila qui croupissent encore dans les prisons depuis bientôt six ans.

Ils sont au nombre de 36 prisonniers  et condamnés pour rébellion, meurtres de 5 militaires, détention illégale d’armes et participation à un mouvement insurrectionnel. Jugés et condamnés en juin 20015 à 20 ans de prison ferme, ces prisonniers avaient interjeté l’appel et jusqu’à ce jour il n’a  sur dont 18 à la  garnison de Lubumbashi en 2016, après le jugement contesté par la partie défenderesse. 16 purgent  leurs peines dans la prison centrale de Kasapa dont un se trouve à l’hôpital militaire du camp major Vangu depuis 2013 et les  autres dans la prison de Ndolo.

Pour Justicia ASBL et l’avocat de ces 36 personnes, ils sont des prisonniers politiques et dans le cadre de la décrispation politique qui se poursuit à travers le pays, ils méritent d’être libérés. « Ils sont des prisonniers politiques et maintenu dans la prison actuellement pour des raisons politiques. Nous exigeons aujourd’hui leur liberté parce que l’institution Kabila qu’ils ont été accusés d’atteinte n’est  plus. Nous demandons donc au président Félix Tshisekedi de les libérer dans le cadre de la décrispation du climat politique. » A indiqué Maître Guy Mbuyi Lenge. Celui-ci dénonce également un jugement rendu en avance par les tribunaux militaires lors des procès.

Pour le rappel des faits,  le 30 décembre 2013, les militaires avaient envahis la résidence du prophète Mukumbila au quartier Golf  pour arrêter ce dernier accusés d’entretenir un mouvement insurrectionnel. Tous les adeptes présents avaient été attaqués et plusieurs arrêtés. Le prophète lui se trouve en exil lui accordé en Afrique du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom