Lubumbashi: face à l’insécurité croissante, Jacques Kyabula propose l’implantation de CCO dans les communes

Lubumbashi: face à l’insécurité croissante, Jacques Kyabula propose l’implantation de  CCO dans les communes

Aussitôt rentré de Kinshasa ce mardi dans la soirée, Le gouverneur de province a convoqué un conseil de sécurité provincial élargi aux bourgmestres et commandants de sous commissariats de la police suite à la recrudescence de la criminalité dans la ville de Lubumbashi.

Parmi les mesures prises, le conseil a évoqué l’idée de la décentralisation du centre de coordination des opérations (CCO) au niveau de chaque commune. Le CCO surveille tous les mouvements des militaires et policiers engagés dans les rondes à travers la ville en vue de traquer les inciviques à la base de l’insécurité.

La ville de Lubumbashi qui à ces jours compte sept communes connait la montée d’une insécurité criminelle grandissante. Il ne se passe pas un jour, sans que des cas de cambriolages en série avec meurtres soient commis par des personnes en armes non autrement identifiées. Le dernier cas en date est le braquage d’un cambiste au quartier Makomeno connu à  Lubumbashi qui a perdu la vie de suite des balles reçus et un agent de l’entreprise minière Ruashi Mining abattu a son domicile dans la nuit par des bandits armés dans la commune de la Ruashi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *