Accueil La une Coronavirus: 54 cas, 4 décès et un confinement de 3 semaines à...

Coronavirus: 54 cas, 4 décès et un confinement de 3 semaines à Kinshasa

Les mauvaises nouvelles sur la pandémie de coronavirus ne cessent de secouer la République Démocratique du Congo et plus particulièrement la ville province de Kinshasa. Le patron de la riposte contre covid-19, docteur Muyembe Ntafum a donné le nouveau bilan de l’évolution de la pandémie ce jeudi 26 mars 2020. Une nécessité pour le Gouverneur Gentiny Ngobila de confiner la capitale pour une durée de trois semaines à partir de ce samedi 28 mars.

C’est de la peur au ventre, les chiffres ne font qu’augmentés en dépit de deux cas gueris. Le Secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte à la pandémie au Covid-19, le Professeur Jean Jacques Muyembe Ntamfum, a indiqué dans la soirée du 26 mars que la RDC a déjà recensé 53  cas confirmés à Kinshasa et  1 nouveau dans la province de l’Ituri et 4 décès tous dans la capitale.

Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa, a décrété dans la même soirée, un confinement total pour la capitale congolaise intermittent de trois semaines à dater du samedi 28 mars 2020. « Je décrète un confinement total intermittent de trois semaines qui prendra effet à dater du samedi 28 mars 2020 et se prolongera le dimanche, lundi et mardi 31 mars. Le mercredi 01 avril et jeudi 02 avril, les Kinois seront autorisés à circuler afin de s’approvisionner. S’en suivront encore 4 jours de confinement total. Cette rotation se poursuivra pendant 3 semaines », a déclaré Gentiny Ngobila.

Seuls les agents de l’ administration publique désignés, afin d’assurer le service minimum et le personnel soignant en service, sont autorisés à se rendre au lieu de travail et la police veillera rigoureusement au respect de toutes ces mesures et à la sécurité de chaque citoyen. Par ailleurs, le gouverneur de la ville exige aux opérateurs des supermarchés de prendre des dispositions adéquates afin de permettre un accès ordonné et sécurisé aux clients et aux bailleurs faire preuve d’indulgence envers les locuteurs pendant ce temps compliqué.

Le patron de la police ville de Kinshasa Général Kasongo promet de faire respecter le confinement avec des punitions sévères pour ceux qui tenteront de le boycotter. On signal que pour le premier cas confirmé dans la province de l’Ituri, les équipes sanitaires travaillent pour identifier son origine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom