Accueil Droits des femmes Elections RDC: quelle participation pour les femmes en tant que candidates?

Elections RDC: quelle participation pour les femmes en tant que candidates?

La guardia

Le dépôt des candidatures a pris fin le jeudi 12 juillet dernier et déjà les Bureaux des réceptions et de traitement des candidatures BTRC en sigle comme déjà a livré les candidatures retenues par la CENI .

Lubumbashi, Likasi ou Kasenga, les listes de candidatures traitées sont déjà affichées. Mais l’heure est déjà de se poser la question quelle sera la participation de la femme dans ces élections provinciales qui se profilent à l’horizon ?

Les Articles 5 et 6 de la loi n° 15/013 du 1 er août 2015 portant modalités d’application des droits de la femme et de la parité exige une participation équitable des femmes dans le processus électoral. « Les partis politiques tiennent compte de la parité homme-femme lors de l’établissement des listes électorales dans les conditions prévues par la Loi électorale. » Tandis que l’article ajoute :« l’État adopte des stratégies spécifiques afin d’assurer des possibilités égales de participation entre les femmes et les hommes à tous les processus électoraux, y compris à l’administration des élections et au vote ».

Ainsi la femme doit avoir sa place en tant que candidate. Les candidatures traitées et affichées par les BRTC démontrent des disparités dans la participation de la femme s’agissant des milieux ruraux ou urbains.

À Lubumbashi par exemple, sur les 83 dossiers traités et affichés le lundi 16 juillet dernier sur 83 dossiers traités, 24 sont ceux des femmes ce qui représente 28 % des candidatures féminines jusque-là traitées. Ce qui présage une participation significative des femmes aux prochaines élections à Lubumbashi.

À Kasenga, c’est tout le contraire, dans cette cité, les listes des candidats affichent déjà complet et pourtant, la participation de la femme est très faible sur 67 candidats retenus par la Ceni 3 sont ceux des femmes. Ici leur participation n’atteint même pas le 1 %. Ceci pour dire que des efforts doivent être faits pour que la femme participe activement aux élections en tant candidates et électrices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom