Lubumbashi: les organisations féminines exigent la représentativité de femmes aux postes nominatifs

Lubumbashi: les organisations féminines exigent la représentativité de femmes aux postes nominatifs

Les femmes membres des organisations féminines de la société civile du haut Katanga voudraient voir la loi sur la parité être appliquée. Elles prient le président de la république Felix Tshisekedi de songer à la représentativité des femmes au poste de prise de décision lors des prochaines nominations.

Pour madame Safi kayungo présidente des femmes au cadre de concertation de la société civile du Haut Katanga, leur demande est fondée sur la sous représentativité des femmes aux élections du 30 décembre dernier ou les femmes ne représentent que 12% sur l’ensemble du pays.  Elle estime que la RDC doit être gérée de façon réellement démocratique dans le respect des droits des citoyens en général et de la femme en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *