Le gisement de lithium de Manono propulse la RDC au rang de deuxième producteur

Le gisement de lithium de Manono propulse la RDC au rang de deuxième producteur

En novembre 2018, une entreprise minière exploitant à Manono déclarait avoir une réserve de 6,6 millions de tonnes de lithium sur son gisement. Grâce à cette réserve, la RDC devrait se classer au 2e rang des pays détenteurs de cette ressource, juste après le Chili (7 millions de tonnes de réserve.

Ainsi, la RDC pourra être comptée parmi les plus gros producteurs de lithium au monde et donc devenir une puissance mondiale du lithium. Ce qui est intéressant ce que le lithium congolais se présente sous forme de d’un minéral appelé «  spodumène », qu’on retrouve en association avec la cassitérite (minerai d’étain) et la colombo-tantalite, dans une roche métamorphique d’origine magmatique, appelée pegmatite contrairement à la majorité de gisements dans le monde où le lithium est extrait des saumures (lacs salés). Renseigne les experts dans le domaine.

Il faut aussi dire que cette entreprise minière projette de construire au Congo usine d’une capacité annuelle de 300.000 tonnes/an de carbonate de lithium, alors que la production mondiale de ce matériau est actuellement d’environ 285.000 tonnes/an. La compagnie congolaise va ainsi doubler la capacité mondiale de production de carbonate de lithium, propulsant de ce fait la Rd Congo en position de leader du marché mondial du lithium ».

À noter que le lithium est le minerai qui est utilise dans la batterie des voitures électriques. Voilà son importance. Le centre d’art Picha Asbl travaille sur in projet artistique sur la voiture électrique avec le Lithium de Manono

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *