Accueil Sante Lubumbashi: les pharmaciens dénoncent l’envahissement du secteur pharmaceutique par des profanes

Lubumbashi: les pharmaciens dénoncent l’envahissement du secteur pharmaceutique par des profanes

Photo simplice Bambe / Laguardia

Dans un sit-in ce mardi 11 juin devant le siège de l’assemblée provinciale à Lubumbashi les pharmaciens réunis au sein de l’ordre des pharmaciens exigent aux autorités l’assainissement de ce secteur. Ils veulent que tout ce qui concernent les médicaments soit l’apanage des pharmaciens et non l’affaire de tout le monde.

Dans leur mémorandum, lu et déposé au président de l’assemblée provinciale en présences des quelques élus du Haut-Katanga, les pharmaciens fustigent la forte présence des non pharmaciens dans la ville et partout dans la province qui vendent des médicaments parfois périmés sans le savoir, parce qu’ils ne sont pas du domaine. Ils  les accusent d’être les fabricateurs des Kiosques de la mort. « Que les autorités prennent conscience du danger des non pharmaciens qui vendent les médicaments dans les Kiosques de la mort. La gestion et tout ce qui cadre avec les médicaments doit revenir aux pharmaciens ». a décrié Alex Bokanya un des pharmaciens en sit-in.

L’on pouvait notamment lire sur leurs calicots « non aux kiosques de la mort, assainir le secteur pharmaceutique c’est assurer les biens être de la population, le bon médicament à tout prix, le médicament c’est l’affaire des pharmaciens et non des autres ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom