Accueil La une Lubumbashi: un policier et un militaire tués par des miliciens Bakata-Katanga

Lubumbashi: un policier et un militaire tués par des miliciens Bakata-Katanga

Ph/ droit tiers

Un policier et un militaire ont étés tués par des miliciens Bakata-Katanga  ce jeudi au quartier Kamasaka dans la commune annexe à Lubumbashi. L’information est donnée par le centre de coordination des opérations(CCO) dirigé par la 22 éme région militaire.  Selon le CCO, ces miliciens Bakata-Katanga sont des dissidents de l’ancien seigneur de guerre Kyungu Mutanga alias Gédéon.

Le drame s’est produit vers une heure du matin alors qu’une jeep en patrouille mixte Police-FARDC avec à son bord huit éléments a ouvert le feu sur ces miliciens qui étaient a peu près une soixantaine. Les assaillants ont réussi à s’accaparer d’un militaire et d’un policier qu’ils ont tué et couper les sexes.

A la société civile, l’ONG Justicia ASBL parle d’une dizaine des morts du côté des assaillants dont les corps seraient gardés  à la morgue de l’hôpital Sendwe. L’armée de son cote confirme qu’il y a eu des blessés du côté des assaillants.

Toujours selon l’armée,  l’alerte a été donne par un témoin habitant le quartier Kamasaka.   Ce témoin  aurait aperçu un mouvement suspect des assaillants Bakata-Katanga qui s’apprêtaient à attaquer la ville la nuit du mercredi à jeudi 11 juillet date anniversaire de la sécession du Katanga.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom