RDC : Une fois au perchoir, Modeste Bahati s’engage à sanctionner l’action de l’exécutif suite au contrôle parlementaire

RDC : Une fois au perchoir, Modeste Bahati s’engage à sanctionner l’action de l’exécutif suite au contrôle parlementaire

Dans son discours de campagne lu ce mercredi devant les sénateurs, Modeste Bahati Lukwebo un de trois candidats à la présidence de la chambre haute du parlement s’est engagé  appuyer toutes les initiatives tendant à sanctionner l’action de l’exécutif suite au contrôle parlementaire. Il s’est également dit prêt à encourager  tout sénateur initiateur d’un instrument de contrôle parlementaire en faisant, bien entendu, usage de tous les mécanismes légaux car cela constitue aussi une manière d’informer les citoyens de ce qui se passe dans le pays.

Lire aussi: RDC: l’AFDC-A prend acte de la suspension de Bahati Lukwebo du FCC,

Dans un discours de six pages, Modeste Bahati a expliqué aux sénateurs que la chambre haute du parlement que lui dirigerait contribuera à la consolidation d’un Etat de droit qui sera au service de tous les habitants, et les citoyens vivant au pays et ailleurs. « Avec moi comme président du Sénat et aux côtés des autres membres du Bureau et des acteurs socio-politiques, il est possible de contribuer à la transformation des mentalités et au développement économique de notre pays. Ce pays qui regorge d’énormes ressources naturelles mais dont le peuple est parmi les plus pauvres du monde. Notre pays mérite mieux ».

Lire egalement: RDC: Bahati Lukwebo depose sa candidature et appelle les sénateurs à voter en âme et conscience

Il a par ailleurs affiché son ambition de sortir la RDC de ce qu’il appelle « la résignation au hasard» pour chercher les voies qui mènent à la transformation.  Ensemble avec le prochain bureau du sénat il s’attèlera à ce point en activant entre autre la diplomatie parlementaire avec d’autres parlements du monde a-t-il dit.

Qui est Modeste Bahati

Élu Sénateur de la Province du Sud Kivu, originaire du Territoire de Kabare, âgé de 63 ans marié et père de plusieurs enfants, Modeste Bahati est deux  fois diplômé de Doctorat en Sciences économiques appliquées (Finances et Comptabilité. Il  est Professeur à l’Institut Supérieur de Commerce de Kinshasa (ISC/Kin). Il a également exercé plusieurs fonctions notamment: Député National (plusieurs mandats), Président de la Commission ECOFIN et Questeur de l’Assemblée Nationale, Administrateur Directeur de la Banque de Crédit Agricole, Président Directeur Général de la SONAS, Ministre du Budget, Ministre de la Fonction Publique, Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale, Ministre et Ministre d’Etat à l’économie nationale et récemment Ministre d’Etat au Plan. Il est président du regroupement politique Alliances des fédéralistes du Congo et Alliés (AFDC-A)

Sur le meme sujet: RDC: dossier AFDC-A, le CNSA appelle au respect des textes régissant les partis politiques

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *