Accueil Actualite RDC: nouveau gouvernement, pas de prime aux anciens alliés de Joseph Kabila

RDC: nouveau gouvernement, pas de prime aux anciens alliés de Joseph Kabila

Photo droit tiers

Trois mois après sa nomination et sept mois après l’investiture du président Félix Tshisekedi, c’est finalement vers 5h du matin de ce lundi que le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilukamba a dévoilé la composition de son gouvernement. Parmi les absents de cette liste, il y a Modeste Bahati Lukwebo du regroupement politique  AFDC- A; alors que deux dissidents de son regroupement se retrouvent récompensés avec chacun un ministère. Il s’agit de Nene Nkulu Ilunga et  Steve Mbikayi Mabuluki. On note également l’absence d’Antipas Mbusa Nyamwisi qui a pris ses distances avec la plateforme de l’opposition Lamuka et Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ancien cacique du régime Kabila, mais qui avait soutenu la candidature de Félix Tshisekedi aux élections de décembre dernier.

Concernant Modeste Bahati Lukwebo du regroupement politique AFDC-A ni lui ni aucun autre membre de son regroupement ne repris sur la liste. Pourtant dans une lettre adressée au Premier ministre, il réclamait quatre portefeuilles dont un poste de vice–Premier ministre. Il avait même affirmé avoir également remis au Premier ministre sa liste.

Toutes fois, des grands noms de l’ancien gouvernement sont également absents. L’ancien vice-Premier ministre, chargé des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Léonard She Okitundu, n’est pas dans l’actuelle équipe. C’est également le cas de l’ancien Vice-Premier ministre, chargé des Transports et des Communications José Makila Sumanda. Ancien Vice-Premier ministre, chargé de l’Intérieur et de la Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, n’est pas non plus dans ce gouvernement tout comme Henri Mova Sakanyi, un autre homme fort de l’ancien régime. L’ancien ministre des Mines, Martin Kabwelulu figure également parmi les absents tout comme Henri Yav Mulang, qui occupait le poste de ministre des Finances. Lambert Mende Omalanga, longtemps ministre de la Communication et des médias, est également absent de la liste.

Il faut noter que le très stratégique et convoité ministère des Finances revient à José Sele Yalaghuli, considéré comme un proche de l’ancien Premier ministre Matata Ponyo. Et 17% des portefeuilles ont été attribués à des femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom