Accueil Environnement Haut Lomami :Des éléphants font 4 victimes dont deux morts

Haut Lomami :Des éléphants font 4 victimes dont deux morts

un troupeau d’éléphants en divagation  fait des victimes dans le territoire de Malemba Nkulu. Deux  morts et deux blessés enregistrés au courant de la  semaine qui s’achève selon les témoignages des habitants. Un mort et un blessé à en croire l’Institut Congolais pour la conservation de la nature.

 

Les éléphants ont d’abord  ravagé plusieurs hectares de champs dans le territoire de Malemba Nkulu .La population du village de Katondo a enregistré en tout  4 victimes dont deux morts. Le dernier incident s’est produit   vendredi 14 février 20. Jérémie KINKOBE, un habitant du village  Katondo témoigne

Il y a un troupeau à Malemba et un autre à Mabwe. C’est le troupeau qui est à Mabwe  qui cause des dégâts. Il y a des morts  et des blessés. Mercredi, une personne est morte ,piétinée par un éléphant, une autre a été blessé au village de Katondo c’est 7 Km de Mabwe. Pris de colère, les habitants sont allés saccager le siège de l’ICCN dans ce village. Aujourd’hui vendredi,  deux personnes ont été surprises par le troupeau d’éléphants alors qu’elles étaient au champs.La  première victime a été  piétinée  et elle est morte au moment ou on l’acheminait par pirogue à Kilumbe .  C’est là qu’il y a un centre de santé ou on prend en charge la deuxième  victime qui , elle, a été projetée par l’éléphant et elle est blessée. 

De son coté, L’institut Congolais pour la conservation de la nature parle plutôt d’ un mort et un blessé. Pour le directeur provincial de l’institut Congolais pour la conservation de la nature , les éléphants ont commencé à être violents après avoir été attaqués par des braconniers.. Il assure toutefois que depuis une semaine, l’ICCN mène  une opération pour tenter de  ramener les pachydermes  dans le parc Upemba . Mais Felix Mbayo, directeur provincial de l’ICCN ne cache pas sa crainte sur la réussite de cette opération car les moyens logistiques sont très limités

C’est difficile. On doit marcher, il n’y a pas de route. On a un petit porteur mais il connait un problème. On n’a vraiment pas de gros moyens pour travailler convenablement  mais on va utiliser les petits moyens que nous avons. Cette année , la situation est critique à Malemba Nkulu. Il y a des inondations. Et l’espace marécageuse appelé BUYABA ou vivent les éléphants est inondé. Les pachydermes cherchent la terre ferme. Et la terre ferme, c’est là où il y a les champs.

Les éléphants du parc Upemba au Nord du Katanga sont menacés de disparition . Sur une population de près de mille pachydermes il y a près des 28 ans  , aujourd’hui il n’en reste qu’environ 200 selon l’ICCN. Cette institution indique que des populations se sont installées sur le couloir  de passage des  éléphants  du parc Upemba .Ce qui rend difficile la protection  le travail de protection de cette espèce.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom