Elections en RDC: Eugene Diomi Dongala invite les congolais à maintenir la pression pour éviter un hold-up électoral

Elections en RDC: Eugene Diomi Dongala  invite les congolais à maintenir la pression pour éviter un hold-up électoral

Dans une lettre ouverte adressée aux congolais intitulée « Libérons l’avenir du Congo » disponible sur le site officiel de son parti politique, le président national de la Démocratie chrétienne (DC) précise que le peuple congolais a gagné récemment une bataille importante empêchant Joseph Kabila, Président sortant de la RDC, de postuler un troisième mandat électoral.

Eugene Diomi Ndongala dit que c’est pour la première fois dans l’histoire de l’Afrique Centrale que la pression populaire et internationale ont empêché a un Chef d’ État ayant un contrôle absolu sur l’armée et l’appareil étatique, de violer la Constitution et, à terme, de s’engager à quitter le pouvoir. Mais cependant le peuple congolais n’a pas gagné la guerre du lancement d’un véritable processus de démocratisation au Congo-Kinshasa affirme-t-il. Il évoque que la désignation, par Joseph Kabila, d’un candidat à l’élection présidentielle « indépendant », n’assure pas, deux ans après le report répétitif des élections, de la volonté effective du président de la république d’organiser les élections. « La vraie lutte doit continuer : celle pour une vraie alternative politique et des élections où le vote ne sera pas une vague formalité ; nous voulons la certitude que le résultat reflète le choix souverain du peuple congolais. Oui, j’y tiens, à cette « vérité des urnes » pour laquelle je suis emprisonné depuis 6 ans ». dit-il dans cette lettre

Pour lui, la RDC est encore très loin, d’un processus électoral crédible et beaucoup de choses peuvent se passer d’ici décembre 2018. Il dit que la tentative d’imposer des délais supplémentaires pour les prochaines élections n’est pas exclue. Voilà pourquoi il est impératif selon lui de continuer à maintenir la pression par l’action de forces politiques et sociales qui ne pas accompagner aveuglement le régime dans un troisième hold- up électoral.

lettre-ouverte-d-eugene-diomi-ndongala-aux-congolais-liberons-lavenir-du-congo/

Eugene Diomi dit que le processus électoral demeure vicié et piégée, la machine à voter est contestée, le fichier électoral est vicié, le climat politique est crispé et les financements prévus pour ces élections sont indisponibles. « En réalité, tout est fait pour nous mettre, pour la troisième fois, devant le fait accompli d’un énième glissement ».

Sans la libération des prisonniers politiques, sans l’inclusivité, avec la machine à voter et plus de 10 millions d’électeurs fictifs, à différents titres, estimés par l‘Organisation Internationale de la Francophonie dans son dernier audit du fichier électoral, la victoire tant vantée le 08/08/2018, par certains, va être amère et une vraie victoire à la Pyrrhus. Affirme-t-il.

Eugene Diomi Ndongala invite le peuple congolais à ne pas accompagner ce qu’il appelle une théâtralisation de la démocratie, qui ne lui apportera rien en termes de paix, de développement et d’amélioration de sa situation humanitaire, sociale et économique, tout en l’exhortant à ne plus reconnaître le régime actuel sortant, s’il essayera, encore une fois, de repousser la date des élections ou bien de frauder pour continuer à contrôler le pouvoir par délégation, offrant aux congolais une fausse alternance politique selon Eugene Diomi Ndogala président du parti politique démocratie chrétienne.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *