Présidentielle en RDC: Jean-Claude Katende appelle l’opposition à se mettre d’accord sur une candidature unique

Présidentielle en RDC: Jean-Claude Katende appelle l’opposition à se mettre d’accord sur une candidature unique

A deux jours de la date butoir de l’affichage de la  liste définitive des candidats à la présidentielle par la CENI, Jean –Claude président de l’ASADHO(Association Africaine de défense des droits de l’homme)  rappelle aux candidats à la présidentielle de l’opposition que la désignation du candidat unique de l’opposition  sera un élément important dans la mobilisation des masses pour exiger le retrait de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral et la décrispation politique, d’une part, et contribuera à crédibiliser tous les leaders de l’opposition.

Pour Jean-Claude katende, plusieurs éléments démontrent que si l’opposition a un candidat unique, elle va remporter l’élection présidentielle. Il s’agit selon lui du bilan négatif du régime du Président Kabila sur tous les plans, les sondages qui donnent le candidat de l’opposition gagnant la détermination du peuple à donner le pouvoir à l’opposition, le soutien actif ou passif des églises   pour l’alternance, et les faiblesses du dauphin du Président Joseph KABILA.

Pour lui, les informations qui lui  parviennent de plusieurs milieux proches des candidats, les interventions des uns et des autres, et des uns contre les autres, à travers la presse renforcent le doute selon lequel il sera difficile, voire impossible que les candidats à la présidentielle de l’opposition se mettent d’accord sur une candidature unique de l’opposition.

Jean-Claude katende estime que si malgré tous ces avantages, les candidats de l’opposition ne se mettent pas d’accord pour désigner un candidat unique, le peuple devra les considérer tous comme « des traitres travaillant à la victoire du camp du président Joseph KABILA »selon lui.

« L’enjeu étant de taille, nous demandons à tous ceux qui peuvent intervenir pour faciliter un accord entre opposants pour un candidat unique de le faire. C’est maintenant ou jamais » poursuit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *