RDC : vive la tension à Kasumbalesa ce matin entre la police et la population

RDC : vive la tension à Kasumbalesa ce matin entre la police et la population

À la base de cette tension, la population protestait contre la police qui tentait de récupérer les corps des victimes tuées dans la nuit de mercredi à ce jeudi lors des cambriolages de beaucoup de maisons par des bandits armés dans la cellule Meleki au quartier sous station.

Tôt ce matin, de 6 heures à 10 heures du matin, la police a fait face à la résistance de la population qui voulait à tout prix marcher avec les corps des victimes pour protester contre l’insécurité grandissante dans cette cité frontalière située à près de 90 Km de Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Selon nos sources, plusieurs morts ont été enregistrés dans la nuit lors de ce cambriolage dans la cellule Meleki, au quartier sous station, un quartier périphérique de Kasumbalesa. Les bilans se diffèrent selon les sources, les uns parlent de six morts, voire huit, mais la police de Kasumbalesa confirme quatre morts.

D’après les témoignages des habitants de cette cellule, des bandits à mains armées ont ouvert le feu sur des paisibles citoyens qui ne voulaient pas obtempérer aux ordres de ces bandits qui leur exigeaient de l’argent.

La police a fait usage des gaz lacrymogènes et des tirs de sommation pour disperser la foule et récupérer ainsi les quatre corps peu avant 12 heures.

Actuellement le trafic a repris et les corps des victimes ont été acheminés à la morgue de l’hôpital Muhona sur place à Kasumbalesa.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *