RDC : les couvents catholiques de plus en plus visitées par des bandits à Kananga ces jours ci

RDC : les couvents catholiques de plus en plus visitées  par des bandits à Kananga ces jours ci

Depuis le début du mois d’ août, trois couvents ont étés attaqués par des bandits armés à Kananga dans la province du Kasaï central. Le dernier cas est celui du couvent des sœurs de la Charité  consacrées,  mercredi vers une heure du matin. Des bandits armés d’armes à feu et des machettes ont emporté des ordinateurs et de l’argent affirme une des sœurs de ce couvent.

Pourquoi cet acharnement contre les consacrés ? Peut-on lire dans un message de l’archevêque de Kananga adressé au gouverneur du Kasaï central. Dans ce message Marcel Madika dénonce une peur bleue qui règne sur la ville de Kananga suite à l’insécurité ces jours-ci.

L’archevêque salue le travail abattu par les autorités politico-administrative et les forces de l’ordre pour rétablir un climat de paix sur la ville de Kananga et ses environs après les évènements malheureux de Kamuina Nsapu qui ont embrasé cette cité jadis considérée comme oasis de paix. Il déplore cependant le fait que depuis les mois d’aout et septembre, les familles sont de plus visitées par des bandits armés qui extorquent des biens et de l’argent. Pire encore ce sont des couvents catholiques qui sont les plus visités par ces bandits affirme l’archevêque de Kananga dans son message.

Il demande aux autorités provinciales de repenser les cas de ces bandits qui très souvent après avoir été arrêtés sont libérés moyennant quelques sommes d’argent selon lui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *