RDC: Kyungu impatient de l’invitation de la Mairie pour des explications sur la restriction du meeting autorisé dans un commun accord

RDC: Kyungu impatient de l’invitation de la Mairie pour des explications sur la restriction du meeting autorisé dans un commun accord

Autorisé par la Mairie de la ville de Lubumbashi avant d’être interdit par les autorités urbaines pour des motifs sécuritaires, le meeting des opposants politiques n’a pas eu lieu. Kyungu Wakumwanza attend l’invitation des autorités pour les explications autour de cette confusion créer pour empêcher le meeting prévu à la cité des jeunes de la capitale du cuivre samedi 13 octobre.
Dans la lettre interdisant la manifestation, les autorités ont avancé la confusion et le problème lié à la sécurité, alors que au cours de la réunion en commun accord avec la délégation de l’opposition qui avait assuré aux autorités de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que le Meeting se déroule en toute quiétude.
《 Je ne comprends pas où se situait la confusion pour que le Meeting n’aie pas lieu, c’est la Mairie ensembles avec les autorités urbaines qui nous ont indiqué cet endroit [cité des jeunes] pour notre meeting nous voulions dans le stade ils avaient dis non… nous attendons donc leur invitation pour nous faire comprendre sur ce qui s’est passé pour que le Meeting soit prise en confusion.》dixit Kyungu à la Gurdia

La résidence de celui qu’on appel au Katanga baba Kyungu le coordonnateur du plate forme de l’ensemble et celle de l’honnorable Barthélémy Mumba gama ont été bombées par la présence de la police depuis la nui 1h30 du samedi 13 octobre pour empêcher le meeting de l’opposition accordé avant de l’annulé par la mairie
Autour de cette confusion ce dimanche 14 octobre à Lubumbashi et particulièrement dans la commune de la Kenya où le meeting a été prévu, les gens sont regroupés dans les petits groupes avec comme sujet l’interdiction dudit meeting et les activités ont repris la vie et tout se déroule en merveil.
Pour les opposants politiques présentement dans le haut Katanga,  comment le pays peut-il aller aux élections dans un contexte de restriction des libertés publique? et Christian Mwando membre de l’ensemble estime que :《 Le président Kabila ne veut pas conduire le pays aux élections…》
Le bilan du meeting de samedi 13 octobre a été caractérisé en bref par la restriction, la dispersion des militants et membres de l’opposition, la paralisation des activités commerciales dans la commune de la Kenya, la confiscation de l’écran géant destiné à cet événement à été saisie et conduit au bureau de services speciaux de la police ville de Lubumbashi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *