Lubumbashi: la vie a repris à l’UNILU

Lubumbashi: la vie a repris à l’UNILU

Après trois jours  de manifestations, le calme règne à l’université de Lubumbashi (UNILU) depuis ce mercredi matin.  Plus des barricades sur la routes, les passages sont ouverts, les transports en commun a repris, et les habitants des quartiers environnants empruntent sans difficultés les artères de l’Université. Le deuil de leurs camarades tombés par balle s’observe devant le bloc B où une des victimes Juvénal Musoko étudiant en deuxième graduat Droit logeait dans la chambre 18.

Après les incidents malheureux qui ont émaillé les cités universitaires de Lubumbashi (UNILU)  depuis le dimanche 27 jusque le mardi 29 janvier 2019 suite aux revendications formulées par les étudiants de cette alma mater, ce mercredi 30 janvier la vie a repris sa forme habituelle. En attendant l’enterrement de leurs camarades le deuil se poursuit devant le bloc B dans la cité universitaire et parlent de leur victoire.

Pour les Kasapards c’est une grande victoire  qu’ils viennent d’obtenir de la part des autorités qui ont pris en compte leurs revendications. Ils estiment que c’est un signal fort qu’ils viennent de donné a travers ces manifestations. Car selon eux ils ont été considérés depuis longtemps comme naïfs et peureux par rapport à leurs camarades de l’Université de Kinshasa ou de Kisangani. « C’était juste une réponse, ça nous blessé quand les autres étudiants du pays manifestés à travers le pays et que chez nous le silence dominé ; Nous avons montré que nous sommes Kassapards et nous y resterons ». Estiment les étudiants trouvés ce matin sur les cités universitaires.

Le jour de l’enterrement de leurs camarades pas encore fixé et selon les étudiants  les cours ne reprendront que le lundi prochain.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *