Accueil Autres RDC-Covid-19 : nécessité de multiplier des centres de dépistage

RDC-Covid-19 : nécessité de multiplier des centres de dépistage

La RDC récence à ce jour près de 100 de personnes atteintes du Covid-19 selon les derniers chiffres datant de ce lundi 31 mars. La situation pourra s’alourdir d’ici la fin de la journée et peut être pire la fin de la semaine. 4 provinces sont désormais touchées il s’agit de la ville province de Kinshasa, sud et Nord Kivu ainsi que l’Ituri. Le pire est à craindre si des mesures ne sont pas prises à temps.

Pour Christophe Lutundula, député nationale de l’Opposition, « il devient urgent que le gouvernement crée au moins 3 autres centres de dépistage pour une riposte appropriée et efficace.  » Sans denier les chiffres que donnent l’INRB qui selon lui sont absolument fiables, il estime par ailleurs que ces chiffres « sont insuffisantes pour donner l’ampleur exacte de la propagation du Covid-19 ».
Cet avis est partagé par un grand nombre d’internautes, « Et surtout installer ces laboratoires dans des zones où les équipes de riposte contre Ebola existe déjà et aussi dans les provinces déjà touchées pour un dépistage rapide. Le gouvernement doit acheter les tests rapides disponibles quant à ce et les cures d’attaque.  » Dit Francois Mulila un internaute de la RDC.
Mutumambila Mbuku Matata un autre internaute insiste sur le fait que la décentralisation de l’équipe de riposte doit être faite avec urgence : « il est temps que les autorités agissent afin d’éviter le débordement, qu’ils songent déjà de décentraliser l’INBR au niveau des provinces même celles qui ne sont pas encore touchées, car elle constitue une base sur le principe de prévisibilité ».
Au-delà de ces inquiétudes d’autres s’interrogent si le l’Institut National des recherches biomédicales INRB est capable de faire face si les tests s’étendent sur des personnes non encore déclarés attentes. « Quand il y aura 500 échantillons venant de partout dans le pays, il faudrait attendre combien de jours pour avoir la confirmation et donc combien de jours pour être pris en charge, le gouvernement doit faire quelque chose maintenant ». Écrit un autre internaute sur Twitter.
En attendant que le gouvernement multiplie les centres de dépistages, la population toute entière est invitée à respecter les gestes barrières qui sont les lavages réguliers des mains, tousser dans le coude, maintenir une distance d’un mètre et se moucher avec les mouchoirs en papier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom