RDC-Etat d’urgence: il faut attendre encore 30 jours de plus

RDC-Etat d’urgence: il faut attendre encore 30 jours de plus

À trois jours de l’expiration de l’Etat d’urgence déclenché pour faire face à la pandémie covid-19, à travers une ordonnance lue ce lundi 20 avril 2020 sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise RTNC, Félix Tshisekedi prolonge encore de 30 jours. Les écoles, des églises, des discothèques, restaurants restent fermés.

C’est le 24 mars dernier que le chef de l’État Félix Tshisekedi avait déclaré l’État d’urgence sanitaire pour faire face à la pandémie du coronavirus qui sévit en RDC pour une durée de 30 jours et en principe, elle devait prendre fin le 23 avril, or la situation sanitaire continue à être inquiétante ce qui appelle à des décisions de plus en plus rigoureuses afin de limiter la propagation du Covid-19 sur le territoire national.

Dans une ordonnance lue tard dans la soirée du Lundi à Kinshasa à trois jour de l’expiration par Kasongo Mwema, porte-parole du président de la République, les restrictions prises le 19 mars dernier pour faire barrière au Coronavirus ont été prolongées d’un mois.

Outre L’interdiction de tous les voyages de la capitale vers les provinces et vice-versa, afin de permettre le confinement de la ville de Kinshasa, foyer de la pandémie,Sont interdits tous les mouvements migratoires par les transports en commun, des bus, camions et autres véhicules de l’intérieur vers la capitale et de la capitale vers l’intérieur. À cet effet, des barrières seront érigées par les gouverneurs des provinces et les équipages se soumettront au contrôle de rigueur en matière de Coronavirus. L’interdiction de tous les transports fluviaux des passagers de Kinshasa vers les provinces et vice-versa. Seuls les bateaux et les embarcations transportant les marchandises avec équipages et convoyeurs seront autorisés.

Les écoles, les universités, les instituts supérieurs officiels et privés et de tous établissements ainsi que des lieux de réunions avec effet à la date du 19 mars 2020, pour une durée de 4 semaines, sans oublier la fermeture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants ainsi que l’organisation des deuils dans les salles, les domiciles ou sur la voie publique. Les dépouilles mortelles devant être conduite directement de la morgue jusqu’au lieu d’inhumation et en nombre restreint d’accompagnateurs et tous les cultes religieux comme les activités sportives pour une période de 30 jours.

On signal que depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020 la situation est loin d’être améliorée, le cumul est de 350 cas confirmés. Au total, il y a eu 25 décès et 35 personnes guéries. 92 cas suspects en cours d’investigation, 18 nouveaux cas confirmés à Kinshasa, 8 nouvelles personnes sorties guéries, 190 patients en bonne évolution. 5 Provinces touchées et Kinshasa avec ses 338 cas demeure me berceau de la pandémie en RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *