Justice: ça sent la prison pour Matata Ponyo

Justice: ça sent la prison pour Matata Ponyo

Visé par une demande d’autorisation de poursuites du parquet général, l’ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo a été entendu avant d’être placé sous mandant d’arrêt provisoire et placé à résidence surveillée ce mardi pour avoir détourné, selon le procureur les fonds décaissés pour indemniser les victimes des biens Zaïrianisés.

Le procureur près la cours constitutionnelle, l’accuse d’avoir décaissé et détourné plus de 110 millions de dollars. Les enquêtes menées au sein de la Direction de gestion de la dette publique (DGDP) n’avaient trouvé aucune trace de l’existence de ces 300 personnes, qui auraient perdu leurs biens meubles et immeubles sous le président Mobutu il y a 50 ans.

Après avoir été confronté aux inspecteurs de la police judiciaire du Parquet général près la Cour constitutionnelle dans la capitale Matata Ponyo Mapon n’a pas reussi à convaincre avant d’être conduit sous escorte chez lui dans la soirée où il est désormais surveillé. Dans ce même contexte son ancien directeur de cabinet a été mis en détention préventive et serait acheminé à la Prison centrale de Makala ce même mardi selon Radio okapi.

Pourtant Matata Ponyo avait échappé à la levée de ses immunités le 15 juin dernier avant que le bureau du sénat autorise de le poursuivre, selon les sources près du dossier la chance de s’enrichir sortir dans ladite affaire reste minime et ça sent déjà la prison pour le patron de l’université Mapon

À lire aussi: http://magazinelaguardia.info/2021/07/06/rdc-le-bureau-du-senat-autorise-les-poursuites-contre-matata-ponyo/