Lualaba: les députés provinciaux ont livré Richard Muyej à la justice

Lualaba: les députés provinciaux ont livré Richard Muyej à la justice

Sur demande du procureur général, les députés provinciaux de Lualaba ont accepté de livrer Richard Muyej à la justice. Le vote a eu lieu mercredi 22 juin 2022 à la salle de plénière de Manika à Kolwezi. Mais certains continuent à croire à l’innocence de Muyej.

C’est la fin du feuilleton d’un long épilogue animé des divergences et même de bagarre entre les députés provinciaux à l’Assemblée Provinciale du Lualaba autour du cas Richard Muyej, Gouverneur jusqu’à présent de la province.

Depuis 2021, la machine a été lancée pour faire partir celui, qu’on appelle à Kolwezi « papa solution ». Ainsi, Richard Muyej  a été mis hors-jeu loin de la province de Lualaba.

Lire aussi:http://magazinelaguardia.info/2021/05/14/lualaba-la-petite-phrase-du-president-qui-seme-le-doute-sur-lavenir-de-muyej/

Les faits lui reprochés selon le réquisitoire, « sont susceptibles de constituer les infractions de détournement des deniers publics ». C’est notamment dans le décaissement des fonds. Ceci dans le cadre de l’exécution de différents projets au Lualaba. Par exemple le projet de la construction de l’aérogare de Kolwezi.

Les députés ont-ils livré Richard Muyej?

Les avis divergent. Pour certains, ils ont agis en conformité de la loi. Car , dans un réquisitoire, le Procureur de la république près la cour de cas a sollicité l’autorisation à instruire le dossier à charge Richard Muyej. Ce qui pourra lui permettre de présenter ses moyens de défense. Mais pour le Procureur, il s’agira  d’établir sa culpabilité ou son innocence .

C’est donc un OUI qui a été prononcé par la majorité des élus provinciaux réunis à la plénière du mercredi à l’Assemblée Provinciale. En conséquence,  Richard Muyej sera bientôt devant la justice.

L’honorable Donat Tshimboj proche du gouverneur, ne regrette pas que la motivation ne soit politique. Car il s’agit d’une institution politique.  » Mais les raisons avancées par le procureur près la cour de cassation sur le cas Richard Muyej sont fausses » a-t-il indiqué à notre rédaction.

Un autre député qui a requis l’anonymat  a un avis contraire. » Le vote était libre et secret. Il ne s’agit pas d’une motivation politique. Richard Muyej mérite de faire face à la justice pour ses abus et le détournement des millions de la province détournés également dans plusieurs projets ».

L’autorisation d’instruire le dossier déjà ouvert a été rédigée et lue par la commission de l’Assemblée  Provinciale le même jour et approuvée par les élus. Les différentes institutions, le procureur près la cour de cassation, Richard Muyej et ses avocats sont désormais saisis. L’affrontement, c’est dans les prochains jours.