Accueil Sociétés RDC: Six mois d’embargo médiatique contre le ministre national de la justice

RDC: Six mois d’embargo médiatique contre le ministre national de la justice

La Guardia

La corporation des journalistes réunie ce vendredi à Kinshasa après l’expiration du délai de 48 heures accordées à Alexis Thambwe Mwamba ministre national de la justice pour retirer ses propos dans lesquels il a traité les journalistes congolais des minables, l’UNPC (union nationale d la presse du Congo décide de lui infliger un embargo médiatique de six mois à partir de ce mardi 24 juillet.

Dans leur rencontre, l’UNPC, ainsi que les autres associations professionnelles de journalistes ont considéré les propos du ministre de la justice lors de la tripartite CNSA-CENI-gouvernement comme « inacceptables et indignes d’un homme d’État qui, de par son passé, n’a aucune leçon de moralité à donner aux journalistes ».

UNPC décide également de porter plainte contre le ministre, prévoit un sit- in devant la primature pour exprimer la colère des journalistes.

Pour rappel, lors de son intervention à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement le lundi 16 juillet 2018, Thambwe Mwamba avait qualifié les journalistes de « minables, misérables, des personnes qui écrivent n’importe quoi pour peu d’argent, 1.000 ou 1.500 dollars américains de Moïse Katumbi et continuent à lui accorder la parole ».

Le Directeur du BCNUDH (Bureau conjoint des Nations-Unies aux droits de l’homme) répondant à la question d’un journaliste de Goma au cours de la conférence de presse Hebdomadaire des Nations Unies, pense que les propos du ministre constituent une atteinte à la dignité des journalistes. Abdoul Aziz qui souhaiter ne pas commenter cette question a aussi dit qu’il pourra rencontrer le ministre pour discuter avec lui à ces propos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre nom