Lubumbashi – Insécurité : une accalmie relative s’observe dans la ville estime la Société Civile

Près de deux semaines après le passage du Chef de l’Etat à Lubumbashi, la thématique gouvernance et sécurité du cadre de concertation de la province du haut Katanga fait un point sur l’évolution de la situation sécuritaire dans la province et particulièrement dans la ville de Lubumbashi.
« Depuis le passage du Chef de l’Etat, nous assistons une accalmie relative à Lubumbashi surtout dans les quartiers ou il y avait une forte insécurité. » A expliqué Bertin Tshoz Team leader de la thématique gouvernance et sécurité du cadre de concertation de la province du Haut-Katanga. Néanmoins, il a relevé quelques cas isolés d’insécurité monitoré le weekend dernier dont un au quartier Craa sur l’avenue des Usines ou des bandits ont volé et violé les jeunes filles dans une residence  maison. Et un autre cas dans la nuit de dimanche à lundi où à la commune annexe non loin de la commune Rwashi dans le quartier Kawama ou les bandits ont cambriolés 2 maisons
Bertin Tshoz explique aussi que depuis le passage du Président de la République, « L’insécurité a muté vers d’autres quartiers tel que Munkotu et d’autres qui sont un peu éloigné du centre de Lubumbashi.» toutefois, sur l’ensemble de la ville, la situation est relativement calme.
Kasumbalesa, Musoshi et Sodimico des nouvelles poches d’insécurité
Selon cette même source, si la ville de Lubumbashi est en accalmie d’autres coins dans la province semblent souffrir d’une l’insécurité grandissante. C’est le cas de le dire avec la ville de Kasumbalesa, des Cités de Musoshi, et Sodimiko. Pour la Société Civile du Haut –Katanga ces partis de la province connaissent un regain d’insécurité. Plusieurs cas ont été signalés y ont été relevé ces deux dernières semaines.
Quant à savoir si cet élan de sécurité va durer dans le temps, Bertin Tshoz pense que l’accalmie est relative est qu’a un moment , il y aura encore la résurgence de l’insécurité si des mesures appropriés ne sont pas prises et que les causes de l’insécurité éradiquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *