Lubumbashi : le forum Régional sur le grain a généré 14 millions en échanges commerciaux

Lubumbashi : le forum Régional sur le grain a généré 14 millions en échanges commerciaux

Le Business to Business organisé le 12 septembre dernier à Lubumbashi a été plus que satisfaisant pour les producteurs, vendeurs et acheteurs du secteur agro-alimentaire.

Ces échanges commerciaux entre la Zambie, la Tanzanie, le Kenya et la RDC ont généré plus de 22 millions en échanges commerciaux soit 22 mille tonnes commercialisées au cours de la seule journée de ce mercredi. En plus, d’autres transactions ayant trait à la mécanisation c’est – à dire la vente des machines et autres a pu générer au moins 2 millions de dollars.

Pour Elan RDC et son partenaires, ses objectifs ont été plus qu’atteint. « Nous voulions être à la hauteur de ce qui s’était fait à Goma c’est-à-dire atteindre 6 millions de valeurs soit 18 mille tonnes de céréales commercialisés. Nous avons été au-delà de ça et donc nous avons atteint nos objectifs » a dit Monsieur Ngama Munduku chargé de l’agriculture à Elan RDC région Grand-Katanga.

⇒Lire aussi:Lubumbashi : le Forum régional de facilitation du commerce des grains une opportunité pour les producteurs du Haut-Katanga

Tout en espérant que l’élan est donné aux acteurs du secteur pour organiser ces genres d’activité régulièrement et de formaliser ainsi ce genre d’échanges commerciaux et l’intégrer pour le futur. « Nous sommes en retard » dit encore Ngama Munduku. Et de renchérir : « nous ne sommes pas à la même page qui les autres qui organisent ces genres d’échanges depuis 10 ans alors chez nous, la première émission a eu lieu il y a deux semaines à Goma et celle-ci est la deuxième ».

Monsieur Ngama s’est dit très agréablement surpris par l’accueil réservé à cette première organisation à Lubumbashi. Pour Elan RDC, c’était une opportunité de booster le commerce entre pays à travers l’organisation d’un forum du genre mais surtout aider les Congolais à s’approprier ces genres de proposition pour le développement de secteur très utile à la société.

« C’est une opportunité de créer des réseaux locaux et avoir une alternative de commerce qui est sous régional. C’est dynamisme-là qui a été mis en place et pour nous Elan RDC c’est un point très positif », a encore Ngama Munduku .

Elan RDC

Une première à Lubumbashi certes, mais pas la dernière espère Elan RDC qui compte sur la volonté des acteurs du secteur agroalimentaire pour pérenniser cet acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *