Tanganyika- UNIKAL: les étudiants exigent le départ du gouverneur pour la haine tribale

Tanganyika- UNIKAL: les étudiants exigent le départ du gouverneur pour la haine tribale

Après la décision prise par le ministre de l’Enseignement Supérieur et universitaire ESU en faveur du comité de gestion de l’Université de Kalemie UNIKAL contre le gouvernement provincial du Tanganyika suite au conflit tribal initié par le dernier à la base des émeutes à Kalemie. Les étudiants de cette Alma Mater accentuent les manifestations et cette fois-ci ils exigent le départ du gouverneur.

Tout a commencé par une correspondance du 19 octobre du gouverneur de la province du Tanganyika adressée au ministre de l’enseignement et à l’Unikal signée par son vice Ali Bin Simukinje destituant le recteur nommé pour raison d’appartenir au tribut hemba comme les autres corps du comité de gestion.

À lire aussi :Tanganyka: vives tensions à l’Université de Kalemie

En réaction à la correspondance du comité de gestion de l’Université adressée au gouvernement provincial du Tanganyika et au ministre de l’enseignement l’ESU Steve Mbikayi , celui-ci avait tranché le 26 octobre en faveur du comité de gestion de l’Unikal en appelant le gouverneur de la province à cesser de s’impliquer dans cette affaire émanant du pouvoir central et non provincial en réhabilitant le recteur Victor Tshikala.

Depuis lors, les réactions des étudiants de l’Université de Kalemie contre le gouverneur de la province et son gouvernement ne cessent de se multiplier, ce mercredi 31 octobre à Kalemie dans une manifestation à la base du fait que les activités ont été paralysées. Ils exigent le départ immédiat du gouverneur pour la haine tribale dont il fait preuve. Le matin de ce  jeudi 01 novembre à l’université la tension reste la même et les manifestants espèrent se faire entendre estimant que la destitution du gouverneur serait leur victoire. Au moment de la rédaction de cet article la ville est sous tension, les avenues sont en ébullitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *